Räikkönen rappelle une mésaventure à Hamilton

Seulement dixième à Monaco, Kimi Räikkönen tentera de réagir dès le Grand Prix du Canada, alors qu'il pointe toujours à la deuxième place du Championnat du Monde

Seulement dixième à Monaco, Kimi Räikkönen tentera de réagir dès le Grand Prix du Canada, alors qu'il pointe toujours à la deuxième place du Championnat du Monde.

Le Finlandais a fait une mauvaise opération la semaine dernière, puisque son retard de six points sur Sebastian Vettel s'est creusé, étant désormais porté à 21 unités.

En Principauté, Räikkönen effectuait une course solide avant d'être percuté par Sergio Pérez, ce qui a valu quelques bons mots de la part du pilote Lotus à l'encontre du Mexicain. Un évènement qui appartient déjà au passé.

"Nous avons fait un mauvais résultat dimanche à Monaco, c'était clair pour tout le monde. Personne ne veut perdre autant de points à cause d'un autre pilote, mais cette course est terminée. Monaco n'est plus qu'un souvenir lointain et je suis complètement prêt pour le Canada", souligne Räikkönen.

Sur le circuit Gilles Villeneuve, le Champion du Monde 2007 retrouvera cependant un lieu qui ne lui a pas forcément réussi tout au long de sa carrière, même s'il s'y est imposé en 2005 au volant d'une McLaren Mercedes.

"J'ai gagné là-bas, ce qui était très bien, mais j'ai eu quelques déboires aussi", rappelle Räikkönen. "Plusieurs fois, la course est devenue une loterie car il y a beaucoup de facteurs. La météo peut changer énormément, parfois les pneus ou la piste ne fonctionnent pas très bien, parfois il y a beaucoup de Safety Cars, ou parfois un autre pilote vous rentre dedans pendant que vous attendez au feu rouge."

Allusion à peine voilée à l'accident de la saison 2008, qui avait vu Lewis Hamilton harponner Räikkönen, alors chez Ferrari, contraignant les deux pilotes à l'abandon.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Lewis Hamilton , Gilles Villeneuve , Sebastian Vettel , Sergio Pérez
Équipes McLaren , Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités