Räikkönen toujours affamé de victoire

Les frustrations du Grand Prix de Monaco conclu à la neuvième place sont désormais oubliées

Les frustrations du Grand Prix de Monaco conclu à la neuvième place sont désormais oubliées. Le pilote finlandais dirige maintenant son attention sur le Grand Prix du Canada, à Montréal.

Kimi, avez-vous hâte d’arriver au Grand Prix du Canada?

J’ai toujours aimé ce Grand Prix. J’ai gagné à Montréal en 2005, dont j’y ai de bons souvenirs. La ville en elle-même est un des meilleurs endroits du calendrier. Quant au circuit, j’aime bien son profil stop and start et Ies challenges qu’il propose.

Quels challenges en particulier?

Les qualifications sont importantes, mais pas déterminantes, parce qu’il est possible de dépasser en quelques endroits. Il faut que la voiture soit bonne au freinage pour réussir au Canada, c’est un circuit très exigeant dans ce domaine. Vous pouvez aussi monter sur les vibreurs ici et notre voiture les passe très bien. Par ailleurs, le revêtement n’est pas le même partout sur le tracé et il peut évoluer au cours du week-end de course. Cela signifie des changements d’adhérence et c’est une autre difficulté intéressante à résoudre.

Monaco ne s’est pas déroulé selon vos plans...

C’est la course. Nous ne pouvions pas faire mieux que neuvième ce jour-là. Ma position de départ n’était pas terrible et j’ai rencontré des soucis pendant la course. Ce n’était, évidemment, pas mon week-end le plus facile, mais à la fin j’ai récolté deux points. C’est toujours mieux que rien, même si ce n’était pas ce que je visais. Sortir d’une mauvaise course comme celle-là avec deux points, ce n’est pas la fin du monde. Prendre des points quand nous ne sommes pas au mieux, c’est important et cela pourrait faire la différence en fin de saison.

Cette déception change-elle vos objectifs pour la suite de la saison?

Une course ne change rien au fait que nous avons été forts partout, même à Monaco pendant presque tout le week-end. Monaco est complètement différent de tous les autres circuits et je ne crois pas qu’il faille s’inquiéter plus que cela de notre moins bon résultat.

Comment avancent les réglages de la direction sur la voiture?

Nous avions essayé quelque chose de différent pour les spécificités de Monaco, mais cela n’a pas marché pour moi. Il est impossible de savoir si quelque chose va fonctionner à Monaco sans avoir roulé sur le circuit. Les tests sur route ouverte ne sont pas autorisés et de toute façon, les rues seraient trop encombrées pour une Formule 1. Enfin, le réglage de base sur la direction me va, mais je travaille toujours avec l’équipe sur un point particulier.

Pour l’instant, nous avons eu six vainqueurs différents en autant de courses. Pouvez-vous faire le septième?

Nous avons été rapides partout et nous sommes déjà montés sur le podium. Il est difficile de réunir tous les éléments au bon moment, mais c’est la condition pour remporter un Grand Prix. J’ai gagné des courses avec d’autres équipes et j’ai la conviction que Lotus est capable d’obtenir de grands résultats. Notre jour viendra.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités