Räikkönen voit ses pneus et les points s'envoler

A l’issue d’un Grand Prix de Chine très animé, à Shanghaï, Romain Grosjean a tiré profit d’une stratégie pneus agressive, alors que Kimi Räikkönen a rétrogradé dans les ultimes boucles

A l’issue d’un Grand Prix de Chine très animé, à Shanghaï, Romain Grosjean a tiré profit d’une stratégie pneus agressive, alors que Kimi Räikkönen a rétrogradé dans les ultimes boucles. Parti 10è, le franco-suisse termine 6è, mais de son côté, après avoir fermement défendu la deuxième place pendant un bon moment, le Finlandais dégringolait au 14è rang lorsque ses pneus finissaient par s’effondrer.

Nous avons tenté une stratégie à deux arrêts parce qu’elle nous paraissait être la plus efficace”, explique Iceman, qui ne marque pas de points pour la première fois de la saison. “Jusqu’aux dix derniers tours, cela se passait bien. Mais les pneus n’ont pas tenu et ont manqué de performance sur la fin. J’ai été bloqué derrière Felipe (Massa) pendant un bon moment parce que je manquais de vitesse de pointe sur les lignes droites pour le doubler”.

Räikkönen admet cependant que le fait d’avoir été bloqué derrière la Ferrari n’a pas représenté un changement fondamental au niveau de la performance finale.

Même si j’avais réussi à le passer, je ne pense pas que cela aurait fait une grande différence sur le résultat. Notre rythme en course était bon, nous avons essayé une stratégie décalée et cela n’a pas payé aujourd’hui. C’est aussi simple que cela”, a conclu un Kimi déçu à l’arrivée.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Romain Grosjean
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités