Les évolutions 2021 "gratuites" de Racing Point, AlphaTauri agacent

Une possible faille dans le règlement des jetons de développement pourrait permettre à Racing Point et AlphaTauri de pouvoir apporter des évolutions significatives sans utiliser de jetons.

Les évolutions 2021 "gratuites" de Racing Point, AlphaTauri agacent

La faille s'est glissée dans le règlement lors du vote effectué par les équipes sur un large ensemble de mesures permettant de lutter contre les effets consécutifs à la pandémie de COVID-19, parmi lesquelles on trouve un plafond budgétaire plus bas. C'est récemment devenu une source d'inquiétude, surtout après que le potentiel de la Racing Point RP20 est devenu évident.

Dans le cadre du gel d'homologation des composants qui court jusqu'à fin 2021, chaque équipe a reçu deux jetons à déployer sur la zone de la voiture de leur choix. De fait, cela les autorise à régler des problèmes spécifiques avec les voitures actuelles, sans quoi elle feraient face à ceux-ci jusqu'à la fin de la saison 2021.

Lire aussi :

Les équipes doivent annoncer à la FIA mercredi prochain la manière dont elles veulent utiliser leurs jetons, et elles devront ensuite fournir l'ensemble des détails sur leur plan d'évolutions. Tel que c'est spécifié, si un client utilise une pièce qui a été apportée par son fournisseur contre l'utilisation d'un jeton, ce client doit aussi dépenser un jeton pour adopter la pièce en question.

Cependant, les équipes clientes qui utilisent actuellement des pièces de 2019 peuvent adopter des pièces 2020 sans recourir à l'utilisation de leurs propres jetons. Le Règlement Technique 2021, revu récemment, note que si une équipe "souhaite évoluer vers la spécification 2020 pour la saison 2021, ce changement sera acceptable sans l'utilisation de jetons".

Racing Point utilise actuellement la boîte de vitesses 2019 de Mercedes, et pourra donc adopter la boîte de vitesses 2020 pour l'année prochaine sans utiliser de jetons. Cela s'applique aussi à d'autres éléments tels que la suspension, le système hydraulique, la direction et le système de freins de la Mercedes 2020, qu'Aston Martin pourra utiliser tout en conservant les deux jetons à sa disposition. Bien que Racing Point utiliserait des pièces déjà développées pour la Mercedes 2020, ces changements représenteraient un gain en performance pour l'équipe canadienne en 2021.

AlphaTauri est dans une position similaire et peut aussi échanger sa boîte de vitesses 2019 de Red Bull, ainsi que d'autres éléments, contre leur spécification 2020 actuellement utilisée par l'équipe première.

Les clients Ferrari sans opportunités

Cependant, les clients de Ferrari, Haas et Alfa Romeo, n'ont pas la même opportunité de pouvoir faire une mise à jour significative "gratuite" puisqu'elles utilisent déjà des pièces 2020 fournies par Maranello. Le directeur de Ferrari, Mattia Binotto, admet qu'il est frustrant de voir un développement si limité sous ce principe de jetons, tandis que d'autres équipes peuvent progresser sans s'en servir.

"Le système de jetons a été mis en place avant le gel complet", explique Binotto. "Je pense qu'il était important d'avoir au moins deux jetons. Il est évident que le système est un compromis dû à la situation consécutive au COVID-19. Nous ne pouvons pas être entièrement satisfaits car si vous regardez où nous en sommes, notre intention serait de développer au maximum, mais nous comprenons ce point de vue, [...] et nous avons jugé qu'il s'agissait d'un acte de responsabilité envers la F1 et les autres équipes. C'est ce que l'on a, nous avons choisi nos jetons."

"Je pense que le seul point sur lequel on débat encore, c'est le fait que nous ne sommes pas entièrement heureux qu'il y ait des équipes qui pourront faire évoluer leur ensemble en passant d'une voiture 2019 à 2020. Je pense que ça serait injuste, car la saison avec deux jetons est similaire pour tout le monde. Nous n'avons que deux jetons, et tout le monde devrait être limité de la même manière."

Lire aussi :

Le directeur exécutif de Renault, Marcin Budkowski, soutient le système des jetons sur le principe, mais est d'accord avec Binotto concernant les lacunes.

"C'était un mal nécessaire de pouvoir continuer dans cette situation et cela fait partie de la décision de gel pour l'année prochaine", a-t-il déclaré. "Donc, nous sommes satisfaits du système. Nous cherchons encore où les dépenser au mieux. Nous avons encore quelques jours et quelques opportunités entre lesquelles nous devons choisir."

"Mais je soutiendrai également le point de vue de Mattia selon lequel le système a malheureusement quelques défauts. Il y a là une faille qui permettrait à quelques équipes de bénéficier du système, et c'est quelque chose dont nous discutons avec la FIA et les autres équipes, et nous espérons que cela sera réglé."

partages
commentaires

Voir aussi :

La FIA n'a pas de preuve impliquant Mercedes dans le cas Racing Point
Article précédent

La FIA n'a pas de preuve impliquant Mercedes dans le cas Racing Point

Article suivant

Qualifs - Hamilton et Mercedes seuls au monde sur le Hungaroring

Qualifs - Hamilton et Mercedes seuls au monde sur le Hungaroring
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021