Racing Point explique la livraison d'écopes Mercedes début 2020

Le 6 janvier 2020, Racing Point a accusé réception d'un jeu d'écopes de freins Mercedes, en prévision des essais hivernaux.

Racing Point explique la livraison d'écopes Mercedes début 2020

Reconnu coupable d'avoir dessiné des écopes de freins arrière au design trop proche de celui des écopes Mercedes 2019, Racing Point a été pénalisé de 15 points et a reçu une amende de 400'000 euros à la suite des réclamations portées par Renault depuis le GP de Styrie. L'écurie a annoncé son intention de faire appel de la décision, tout comme quatre autres écuries qui, elles, estiment que la sanction n'est pas assez sévère.

L'enquête effectuée par la FIA avant l'audience de cette semaine a mis en lumière le fait que Racing Point a reçu de la part de Mercedes un jeu d'écopes de freins le 6 janvier 2020, six jours après que ces pièces sont entrées dans la catégorie des pièces listées dans le cadre du Règlement Sportif 2020, à savoir celles qu'une écurie doit concevoir elle-même. 

Lire aussi :

Dans les conclusions de la décision rendue par les commissaires de la FIA, cet échange n'a pas été considéré comme une "infraction significative" dans la mesure où "les pièces en question n'ont pas été utilisées et n'ont pas élargi les informations qui étaient auparavant transmises de Mercedes à Racing Point de manière tout à fait légitime en vertu de la réglementation en 2019".

Le paragraphe 4 de l'Annexe 6 du Règlement Sportif 2020 est rédigé comme suit : "Aucun concurrent n'a le droit [...] de transmettre ou de recevoir des informations sur les pièces listées (y compris, mais sans s'y limiter, des données, dessins ou modèles) directement à ou d'un autre concurrent ou par l'intermédiaire d'une entité externe ou tierce."

Dans ce contexte, ce transfert a soulevé des questions de la part des rivaux des deux structures. Interrogé par Motorsport.com sur le sujet, Otmar Szafnauer, team principal de Racing Point, a indiqué que ces pièces étaient simplement destinées à servir de pièces de remplacement pour les essais de pré-saison, si jamais celles fabriquées par l'écurie n'étaient pas prêtes. "Le fait est que, si vous lisez les règles, le Règlement Sportif, les nouvelles règles sportives ne s'appliquent que 24 heures avant la première séance d'essais du championnat."

"La raison pour laquelle nous avons reçu ces pièces, c'est que nous ignorions si les pièces que nous avons conçues et fabriquées pour cette année allaient être produites à temps pour les essais hivernaux, pour le mois de février. Nous avons donc reçu ces éléments en tant que pièces de rechange pour les essais hivernaux. Il s'est avéré que nous n'en avons pas du tout eu besoin, et que nos pièces ont été fabriquées à temps."

Mercedes AMG F1 W10 rear brakes drum detail

Mercedes AMG F1 W10 rear brakes drum detail

Photo by: Giorgio Piola

Racing Point RP20 rear drum

Racing Point RP20 rear drum

Photo by: Giorgio Piola

Toto Wolff, directeur exécutif de Mercedes, a ajouté sur le sujet : "Tout le monde sait qu'en Formule 1, vous produisez vos écopes ou tout autre pièce à partir de dessins, à partir de plans de coupe, en fonction de votre propre développement. Les tambours de freins de Racing Point étaient tous prêts bien avant la fin de l'année, les écopes leur ont été fournies pour les aider lors des essais hivernaux, parce que leurs pièces n'étaient pas prêtes. Cela n'avait plus aucun effet sur la conception de leurs écopes. La FIA a clairement indiqué dans son verdict de 10 ou 12 pages que ce n'était pas important."

Il est à noter que, contrairement à ce qu'a déclaré Szafnauer, le Règlement Sportif n'entre pas en vigueur 24 heures avant les premiers essais. Comme les commissaires l'ont indiqué dans leur décision : "La date d'entrée en vigueur du Règlement Sportif 2020 est le 1er janvier 2020, bien que celui-ci puisse déterminer en partie les actions à mener avant cette date afin d'assurer le respect du Règlement Sportif."

partages
commentaires
Duels en qualifications : le point après le GP du 70e Anniversaire

Article précédent

Duels en qualifications : le point après le GP du 70e Anniversaire

Article suivant

Pour Verstappen, faire la Q2 en durs était une évidence

Pour Verstappen, faire la Q2 en durs était une évidence
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021