Racing Point explique la livraison d'écopes Mercedes début 2020

Le 6 janvier 2020, Racing Point a accusé réception d'un jeu d'écopes de freins Mercedes, en prévision des essais hivernaux.

Racing Point explique la livraison d'écopes Mercedes début 2020

Reconnu coupable d'avoir dessiné des écopes de freins arrière au design trop proche de celui des écopes Mercedes 2019, Racing Point a été pénalisé de 15 points et a reçu une amende de 400'000 euros à la suite des réclamations portées par Renault depuis le GP de Styrie. L'écurie a annoncé son intention de faire appel de la décision, tout comme quatre autres écuries qui, elles, estiment que la sanction n'est pas assez sévère.

L'enquête effectuée par la FIA avant l'audience de cette semaine a mis en lumière le fait que Racing Point a reçu de la part de Mercedes un jeu d'écopes de freins le 6 janvier 2020, six jours après que ces pièces sont entrées dans la catégorie des pièces listées dans le cadre du Règlement Sportif 2020, à savoir celles qu'une écurie doit concevoir elle-même. 

Lire aussi :

Dans les conclusions de la décision rendue par les commissaires de la FIA, cet échange n'a pas été considéré comme une "infraction significative" dans la mesure où "les pièces en question n'ont pas été utilisées et n'ont pas élargi les informations qui étaient auparavant transmises de Mercedes à Racing Point de manière tout à fait légitime en vertu de la réglementation en 2019".

Le paragraphe 4 de l'Annexe 6 du Règlement Sportif 2020 est rédigé comme suit : "Aucun concurrent n'a le droit [...] de transmettre ou de recevoir des informations sur les pièces listées (y compris, mais sans s'y limiter, des données, dessins ou modèles) directement à ou d'un autre concurrent ou par l'intermédiaire d'une entité externe ou tierce."

Dans ce contexte, ce transfert a soulevé des questions de la part des rivaux des deux structures. Interrogé par Motorsport.com sur le sujet, Otmar Szafnauer, team principal de Racing Point, a indiqué que ces pièces étaient simplement destinées à servir de pièces de remplacement pour les essais de pré-saison, si jamais celles fabriquées par l'écurie n'étaient pas prêtes. "Le fait est que, si vous lisez les règles, le Règlement Sportif, les nouvelles règles sportives ne s'appliquent que 24 heures avant la première séance d'essais du championnat."

"La raison pour laquelle nous avons reçu ces pièces, c'est que nous ignorions si les pièces que nous avons conçues et fabriquées pour cette année allaient être produites à temps pour les essais hivernaux, pour le mois de février. Nous avons donc reçu ces éléments en tant que pièces de rechange pour les essais hivernaux. Il s'est avéré que nous n'en avons pas du tout eu besoin, et que nos pièces ont été fabriquées à temps."

Mercedes AMG F1 W10 rear brakes drum detail

Mercedes AMG F1 W10 rear brakes drum detail

Photo by: Giorgio Piola

Racing Point RP20 rear drum

Racing Point RP20 rear drum

Photo by: Giorgio Piola

Toto Wolff, directeur exécutif de Mercedes, a ajouté sur le sujet : "Tout le monde sait qu'en Formule 1, vous produisez vos écopes ou tout autre pièce à partir de dessins, à partir de plans de coupe, en fonction de votre propre développement. Les tambours de freins de Racing Point étaient tous prêts bien avant la fin de l'année, les écopes leur ont été fournies pour les aider lors des essais hivernaux, parce que leurs pièces n'étaient pas prêtes. Cela n'avait plus aucun effet sur la conception de leurs écopes. La FIA a clairement indiqué dans son verdict de 10 ou 12 pages que ce n'était pas important."

Il est à noter que, contrairement à ce qu'a déclaré Szafnauer, le Règlement Sportif n'entre pas en vigueur 24 heures avant les premiers essais. Comme les commissaires l'ont indiqué dans leur décision : "La date d'entrée en vigueur du Règlement Sportif 2020 est le 1er janvier 2020, bien que celui-ci puisse déterminer en partie les actions à mener avant cette date afin d'assurer le respect du Règlement Sportif."

partages
commentaires
Duels en qualifications : le point après le GP du 70e Anniversaire

Article précédent

Duels en qualifications : le point après le GP du 70e Anniversaire

Article suivant

Pour Verstappen, faire la Q2 en durs était une évidence

Pour Verstappen, faire la Q2 en durs était une évidence
Charger les commentaires
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021