Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
19 jours
23 oct.
Prochain événement dans
31 jours
31 oct.
Prochain événement dans
39 jours
13 nov.
Prochain événement dans
52 jours
04 déc.
Prochain événement dans
73 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
80 jours

L'audience sur la légalité de la Racing Point se tient aujourd'hui

partages
commentaires
L'audience sur la légalité de la Racing Point se tient aujourd'hui
Par :

Après des mois de débats, l'audience sur la légalité de la Racing Point RP20 va se tenir ce mercredi à Silverstone.

Depuis son lancement lors des essais hivernaux, la Racing Point RP20 n'a cessé d'alimenter les débats. La philosophie de conception assumée par l'écurie fut de se rapprocher le plus possible de la Mercedes W10 de 2019. Mais pour un certain nombre de concurrents, ce choix et son résultat en piste ont suscité de la suspicion.

Si la pandémie de COVID-19 a un temps remisé au placard les questionnements autour du design de la monoplace rose, le début de saison en Autriche a été l'occasion de faire prendre à la polémique un tournant plus formel avec plusieurs réclamations officielles déposées auprès des commissaires par Renault sur les écopes de freins de la RP20 suite aux Grands Prix de Styrie, de Hongrie et de Grande-Bretagne.

Lire aussi :

Depuis la première requête officielle, le département technique de la FIA a ressemblé des pièces et des éléments de preuve pour tenter de démêler le litige portant sur la question de savoir si l'écurie Racing Point a bien conçu elle-même ses écopes de freins, sans recourir à la propriété intellectuelle et/ou à l'aide de Mercedes. Un problème auquel s'ajoute le fait que cette pièce était en 2019 parmi celles qu'une équipe pouvait acheter à une autre en toute légalité, ce que Racing Point avait fait auprès de la marque à l'étoile, mais plus en 2020.

C'est ce mercredi, à partir de 12h30 heure française, que va se tenir l'audience sur les cinq réclamations portées par Renault, face à un panel de commissaires constitué spécialement pour l'occasion afin d'avoir un jugement uniforme et définitif sur la question. Suite aux accusations de l'écurie française ont été convoqués les représentants de Racing Point, de Mercedes et bien évidemment de Renault.

Si Racing Point était reconnu coupable d'une infraction, cela disqualifierait les voitures pour les trois courses concernées et obligerait certainement l'écurie, dans un certain délai, à procéder à la modification de ces pièces. La démarche de Renault, qui s'inscrit également dans un débat plus large sur la relation entre Racing Point et Mercedes mais également l'avenir de la discipline si un tel niveau de "copie" est admis, est soutenue par plusieurs autres constructeurs, à l'image de Ferrari, Red Bull ou McLaren.

Mercedes-Benz Motorsport lance sa chaîne sur Motorsport.tv

Article précédent

Mercedes-Benz Motorsport lance sa chaîne sur Motorsport.tv

Article suivant

Robert Kubica de nouveau dans l'Alfa Romeo lors des EL1

Robert Kubica de nouveau dans l'Alfa Romeo lors des EL1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Lieu Silverstone
Équipes Mercedes , Renault F1 Team , Racing Point
Auteur Fabien Gaillard