Räikkönen - Aucune raison de ne pas revenir sur Mercedes

partages
commentaires
Räikkönen - Aucune raison de ne pas revenir sur Mercedes
Par : Basile Davoine
14 avr. 2015 à 17:04

Kimi Raikkonen, Scuderia Ferrari
Kimi Raikkonen, Ferrari SF15-T s'arrête aux stands
Kimi Raikkonen, Ferrari SF15-T
Kimi Raikkonen, Ferrari SF15-T
Kimi Raikkonen, Ferrari
Kimi Raikkonen, Scuderia Ferrari

Deux fois quatrième lors des deux derniers Grand Prix, Kimi Raikkonen se rapproche d'un retour sur le podium. Contraint à l'abandon lors de la première épreuve à Melbourne, il avait décroché ses 12 premiers points au terme d'un week-end compliqué à Sepang. Le bilan comptable est identique à Shanghai, mais les circonstances différentes et très encourageantes selon le Finlandais.

Distancées par les Mercedes en qualifications, les deux Ferrari ont davantage tenu le rythme en course, malgré des conditions climatiques moins favorables avec moins de chaleur qu'en Malaisie. Une situation qui n'étonne pas tellement Räikkönen, même si Hamilton et Rosberg se sont échappés lors du dernier relais en pneus mediums.

"Evidemment ils étaient un peu plus rapides avec les pneus prime, mais on peut voir qu'en qualifications ils étaient plus rapides que nous et sur certains circuits dans certaines conditions nous pouvons être proches", souligne-t-il. "Mais je suis certain que nous apporterons des choses nouvelles à un moment donné. Nous devons continuer à travailler de la même manière avec l'équipe qui pousse collectivement pour aller de l'avant et je suis certain que nous y arriverons."

Rester réaliste et patient

Après la victoire de Sebastian Vettel à Sepang, il n'est pas question pour autant de voir le résultat chinois comme un recul, au contraire. Räikkönen rappelle que Ferrari est encore en phase de reconstruction et de développement.

"Nous sommes déçus de ne pas nous battre davantage avec eux, mais nous devons être heureux de là où nous en sommes après l'année dernière", insiste-t-il. "Les gens ne s'attendaient pas à nous voir progresser autant, donc nous sommes réalistes. Là où nous avons terminé, ce n'est pas l'idéal. Nous voulons gagner et être devant chaque week-end, mais nous devons être patients."

"Au début de la course nous étions proches, ensuite ils se sont éloignés, mais je crois que nous savons plus ou moins pour quelles raisons. Comme je l'ai dit, les choses sont ainsi, mais nous allons continuer à progresser."

Aucune raison de ne pas battre Mercedes

Déjà solidement placée à la deuxième place du championnat constructeurs, la Scuderia Ferrari peut désormais envisager de se poser comme un adversaire de Mercedes sur la durée du championnat. Jusqu'à rattraper et battre la firme à l'Etoile de nouveau ? "Je ne vois pas de raison que ce ne soit pas le cas", assure Räikkönen.

"Nous avons fait de gros progrès et nous en ferons durant l'année. Bien sûr tout le monde va s'améliorer donc cela dépend de ce que les autres font. Nous devons être patients, il faut du temps, nous ne pouvons pas faire de miracle. Sebastian a montré que nous pouvons gagner, mais cela dépend; Un circuit est meilleur pour une équipe, et le suivant peut donner une histoire différente. Nous devons être présents quand il leur arrive quelque chose, ou quand les conditions changent."

Prochain article Formule 1
Comment l'accident de Bianchi a contraint Ecclestone à sauver Sauber

Article précédent

Comment l'accident de Bianchi a contraint Ecclestone à sauver Sauber

Article suivant

Pirro - "Ferrari a bien fait de se séparer d'Alonso"

Pirro - "Ferrari a bien fait de se séparer d'Alonso"

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen Boutique , Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités