Räikkönen : "Beaucoup mieux qu'il y a un an"

partages
commentaires
Räikkönen :
Par : Basile Davoine
10 mars 2017 à 18:28

Le Champion du monde 2007 a réalisé vendredi le meilleur temps absolu des deux semaines d'essais à Barcelone.

Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H dépasse Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12, alors que Fernando Alonso, McLaren MCL32 sort des stands
Kimi Raikkonen, Ferrari with his son Robin
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari, sorti de sa SF70H après son accident
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H

Chargé d'achever le programme de Ferrari ce vendredi à Barcelone, Kimi Räikkönen en a profité pour établir la référence absolue de ces deux semaines d'essais. Avec un chrono de 1'18"634 réalisé en pneus supertendres, le Finlandais a confirmé la bonne impression générale que laissait déjà la SF70H. La Scuderia et ses hommes ont beau relativiser tant que possible les chronos – et ils ont en partie raison tant les comparaisons sont fragiles –, il n'en reste pas moins que l'image renvoyée est celle d'une écurie prête à en découdre face à Mercedes dès Melbourne. Encore faudra-t-il le prouver en piste sur l'Albert Park.

"Je pense que c'était plus ou moins positif", résume le Champion du monde 2007 à l'issue des deux semaines de tests hivernaux. "La voiture roulait bien et le feeling a été assez bon depuis le premier jour. L'équipe a fait du bon travail pendant l'hiver pour préparer la voiture et la rendre fiable. Comparé à il y a un an, nous nous sentons beaucoup mieux à de nombreux égards, mais je ne sais pas où nous nous situerons lors de la première course. C'est la même histoire chaque hiver, et nous verrons dans trois semaines."

"Nous pouvons aller plus vite"

Räikkönen a certes provoqué l'un des nombreux drapeaux rouges du jour en immobilisant sa monture suite à ce qui s'apparente à une défaillance moteur, le bilan n'en reste pas moins prometteur à l'heure de remballer. Revenant sur la feuille des temps, Iceman se montre en revanche extrêmement flegmatique. On n'en attendait pas moins du personnage ! Impossible évidemment de savoir dans quelles conditions exactes a été réalisé le meilleur tour établi ce vendredi.

"Si nous le voulons, nous pouvons aller plus vite, mais ce n'est pas le but en essais", rappelle-t-il. "Évidemment, on essaie d'aller aussi vite qu'on le peut en fonction de ce que nous décidons de faire. Il y a beaucoup de choses que nous pouvons améliorer et mieux faire, mais ça fait partie des essais. Nous pouvons être plutôt heureux de comment c'était ce matin. C'est l'une des meilleures journées au cours de ces deux semaines. Mais c'est encore le début. Jusqu'à présent ça va, mais nous verrons quand la saison débutera."

"Nous avons essayé de nombreuses choses et rien n'a été à 100% comme ce que nous voulions, mais c'est pour cela que ce sont des essais. Il n'y a pas beaucoup de temps pour changer les choses entre les relais, car c'est souvent très chargé. Mais on a une bonne idée de ce que l'on veut faire et nous avons un bon feeling. Melbourne sera un circuit complètement différent, donc ce n'est pas comme si nous allions trouver les réglages qui fonctionnent parfaitement ici."

Veste souple Scuderia Ferrari 2016
Veste souple Scuderia Ferrari, sur Motorstore.com
Article suivant
Pérez : "Nous sommes bien préparés pour Melbourne"

Article précédent

Pérez : "Nous sommes bien préparés pour Melbourne"

Article suivant

Verstappen - "Pas de tours de qualifications" lors des essais

Verstappen - "Pas de tours de qualifications" lors des essais
Charger les commentaires