Formule 1
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
84 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
98 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
105 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
119 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
133 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
161 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
168 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
182 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
189 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
203 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
225 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
238 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
252 jours

Räikkönen : "Probablement pas" une bonne chose d'être là

partages
commentaires
Räikkönen : "Probablement pas" une bonne chose d'être là
Par :
12 mars 2020 à 05:30

Le pilote Alfa Romeo a clairement laissé entendre que la Formule 1 n'avait pas pris la meilleure décision possible en maintenant le Grand Prix d'Australie.

Si Kimi Räikkönen est un homme peu loquace, c'est aussi un pilote qui ne s'embarrasse que rarement avec la langue de bois. Dans un paddock de Melbourne où l'épidémie de coronavirus est inévitablement devenue le sujet de discussion majeur, le Champion du monde 2007 n'a pas hésité à faire part de son sentiment et de sa perplexité. Allant jusqu'à évoquer une impression selon lui largement partagée par l'ensemble des concurrents, il a ainsi estimé que la volonté affichée par la Formule 1 de lancer à tout prix sa saison 2020 malgré le contexte de "pandémie mondiale" décrit par l'Organisation mondiale de la santé n'était "probablement pas" un bon choix. 

Lire aussi :

Le Grand Prix d'Australie a été maintenu ce week-end mais les craintes s'accentuent, d'autant que cinq membres du paddock (quatre chez Haas F1 Team et un chez McLaren) ont été placés à l'isolement par précaution dans l'attente de tests de dépistage au COVID-19. 

"Le fait que ça se passe comme ça n'a rien à voir avec nous", déplore Kimi Räikkönen ce jeudi. "Je ne sais pas si c'est la bonne chose à faire que nous soyons ici. Probablement pas. Mais ça ne dépend pas de nous, ce n'est pas notre décision. Je crois que s'il s'agissait uniquement de la décision des équipes, nous ne serions probablement pas là."

Alors que cette journée de jeudi est traditionnellement consacrée à toutes sortes d'activités médiatiques et promotionnelles, des mesures ont été mises en place par la F1 et par les organisateurs pour limiter les risques. Les contacts avec les fans et certains médias sont notamment réduits, bien que pas totalement proscrits. 

"Cela fait partie de toute cette situation", souffle un Räikkönen fataliste. "J'essaie de minimiser le risque pour tout le monde, ce n'est pas uniquement pour nous, c'est aussi pour les fans. J'ai entendu dire que certaines personnes tombaient malades dans le paddock, personne ne sait ce qu'il en est. Il ne s'agit pas que de nous, c'est aussi pour les fans. Nous verrons bien comment ça va se passer."

Voir aussi :

Article suivant
Coronavirus : le GP du Vietnam incertain, la FE suspendue

Article précédent

Coronavirus : le GP du Vietnam incertain, la FE suspendue

Article suivant

Hamilton : "C'est choquant" que la F1 continue

Hamilton : "C'est choquant" que la F1 continue
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Catégorie Jeudi
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Pilotes Kimi Räikkönen Boutique
Équipes Alfa Romeo
Auteur Basile Davoine