Räikkönen échappe à une pénalité sur la grille

partages
commentaires
Räikkönen échappe à une pénalité sur la grille
Par : Fabien Gaillard
6 avr. 2018 à 17:30

Après un problème de fixation d'une roue lors des Essais Libres 2, Kimi Räikkönen n'écopera d'aucune pénalité sur la grille.

Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H

La Scuderia Ferrari a connu une première journée plutôt tranquille à Bahreïn lors des deux premières séances d'essais libres du Grand Prix 2018. Mais cela n'a pas duré jusqu'au bout puisque dans la dernière partie de la seconde session de la journée, Räikkönen a dû arrêter en urgence sa SF71H sur le bas-côté.

Pas de problème mécanique toutefois pour le Finlandais mais une roue mal attachée à l'avant droit et donc l'obligation pour lui de mettre fin rapidement à son roulage pour ne pas s'exposer à une trop grande sanction.

Le leader des EL2 risquait une pénalité sur la grille mais l'a évité. Les commissaires ont en effet considéré que Ferrari avait fait tout son possible pour limiter les conséquences de cet unsafe release qui suivait un changement de pneus. La FIA a donc infligé, comme pour chacune des Haas à Melbourne, une amende indolore de 5000 euros.

"Les Commissaires ont déterminé que la voiture a été relâchée en situation dangereuse, en infraction à l'article 28.13 b, que l'équipe a ordonné à la voiture de s'arrêter immédiatement et que le pilote s'est immobilisé aussi vite que possible de façon sûre", peut-on ainsi lire dans la décision rendue.

"Dans la lignée des précédentes décisions où une voiture a été arrêtée en piste, les Commissaires décident que la pénalité obligatoire sur la grille ne peut être appliquée quand l'équipe prend toute action appropriée ; les Commissaires infligent une amende de 5000 euros à l'équipe."

S'exprimant après la séance, Räikkönen a déclaré : "J'ai senti des vibrations, c'était lâche et nous avons dû nous arrêter." 

Prochain article Formule 1
Gêné par Bottas, Ricciardo n'exige pas de pénalité

Article précédent

Gêné par Bottas, Ricciardo n'exige pas de pénalité

Article suivant

Vettel : "Nous avons travaillé d'arrache-pied"

Vettel : "Nous avons travaillé d'arrache-pied"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Catégorie Essais Libres 2
Lieu Bahrain International Circuit
Pilotes Kimi Räikkönen Boutique
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Actualités