Räikkönen - La cartographie moteur a causé le tête-à-queue

Kimi Raikkonen affirme qu'un problème de paramètres de cartographie du moteur est à l'origine du tête-à-queue qui lui a probablement coûté le podium à Montréal, lors du Grand Prix du Canada.

Principal challenger de l'équipe Mercedes sur le Circuit Gilles Villeneuve, le pilote Ferrari a pourtant perdu la troisième place au profit de Valtteri Bottas lorsqu'il est parti en tête-à-queue à l'épingle du tracé canadien.

Mais après la course, Ferrari a découvert que le problème était lié à un mauvais réglage de cartographie du moteur, ce qui a causé la pirouette au moment où le Finlandais a accéléré en vue des deux lignes droites qui suivaient.

"Si nous avions agi plus intelligemment, nous aurions été en mesure d'éviter le problème," explique Räikkönen. "J'ai simplement accéléré et la différence de couple fut énorme, je n'avais aucun moyen de contrôler la voiture."

"Le problème s'était déjà posé l'an dernier, même si c'était légèrement différent ici. Mais la conclusion était la même et c'est assez stupide. Nous devons en tirer les conclusions qui s'imposent car nous aurions pu réaliser un meilleur résultat."

Ferrari voulait faire mieux

Même si la Scuderia de Vettel et Räikkönen a réussi à engranger de précieux points au coeur d'un week-end difficile, Iceman concède que son équipe voulait obtenir davantage.

"Ce ne fut pas le week-end le plus agréable pour nous, mais ce n'est pas non plus une catastrophe puisque nous décrochons finalement les quatre et cinquième places."

"Nous voulons toutefois faire mieux, nous visons plus haut et nous sommes déçus. Nous devons maintenant continuer à travailler afin de nous améliorer."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités
Tags canada, course, ferrari, grand prix, kimi raikkonen, tête-à-queue