Räikkönen ne s'excuse pas pour son accrochage du dernier tour avec Bottas

Le Finlandais a lutté pendant tout le GP avec son compatriote, mais les choses se sont mal finies dans le tout dernier tour, avec un gros contact les mettant au tapis...

Räikkönen ne s'excuse pas pour son accrochage du dernier tour avec Bottas
Kimi Raikkonen, Ferrari SF15-T
Kimi Raikkonen, Ferrari SF15-T
Kimi Raikkonen, Ferrari SF15-T

La course de Kimi Raikkonena été pour le moins musclée, et aurait pu s’achever par une belle troisième ou quatrième position à l’arrivée. Au lieu de cela, Iceman a tout perdu dans les derniers kilomètres du dernier tour en jouant une grande responsabilité dans l’accident l’ayant vu heurter Valtteri Bottas, avec qui le Finlandais a lutté pendant toute la course pour la dernière marche du podium.

"J'ai essayé de dépasser : j'avais déjà réussi à le faire plus tôt dans la course au même endroit", commente laconiquement Räikkönen, qui compte déjà deux réprimandes des commissaires et est désormais dans le viseur de la FIA pour cette manœuvre approximative après la course.

Voir aussi : la galerie photo du GP de Russie

"Je le rattrapais au virage n°3 et donc j'ai essayé : une fois que je prends la décision, je ne peux pas reculer. Je ne sais pas s'il ne m'a pas vu ou s'il ne s'attendait pas à me voir là, mais il n'y avait nulle part où aller. Pour moi c'est la course. J'ai tenté un dépassement, mais on verra s'il y a pénalité", a-t-il commenté, sans éprouver le besoin d’adresser d’excuses à Valtteri Bottas, qui perd 15 points ce dimanche.

Plus tôt dans la course, Räikkönen avait déjà dû se frotter à un Sebastian Vettel très agressif et avait été contraint d’emprunter la zone de dégagement du premier virage pour éviter un contact avec son équipier Ferrari, qui termine second ce dimanche. Contrairement à Vettel, Iceman n’a ensuite pu passer Bottas dans les stands à la faveur d’un undercut, et a lutté pendant toute la seconde moitié de course contre son compatriote, avec le résultat que l’on connait.

---

Mise à jour post course

Kimi Räikkönen a été sanctionné de 30 secondes pour sa responsabilité dans l'accident du dernier tour, et déclassé au huitième rang. Le changement a pour effet de permettre à Mercedes de collecter les 3 points de plus que Ferrari nécessaires à l'obtention du titre constructeurs 2015.

partages
commentaires
Vettel prend la deuxième place du championnat
Article précédent

Vettel prend la deuxième place du championnat

Article suivant

Pérez - "À un tour de la fin, j'ai cru que tout tombait en plan"

Pérez - "À un tour de la fin, j'ai cru que tout tombait en plan"
Charger les commentaires
La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1 Prime

La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1

Trois ans après sa dernière victoire en Formule 1, à Austin, Kimi Räikkönen est désormais à quelques Grands Prix de mettre un terme à la plus longue carrière de l'Histoire. Son ami et ancien attaché de presse au sein de l'équipe de rallye Ice1 Racing, Anthony Peacock, explique pourquoi il laissera un vide tout en s'épanouissant dans une nouvelle vie.

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021