Räikkönen peine à mettre ses pneus en température

Quatrième des qualifications du Grand Prix d'Australie à près de quatre dixièmes de son coéquipier Sebastian Vettel, Kimi Räikkönen est quelque peu déçu de sa performance du jour.

Räikkönen peine à mettre ses pneus en température
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Kimi Raikkonen, Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H et Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Kimi Räikkönen, Ferrari
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Kimi Raikkonen, Ferrari
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H

En dehors d'une Q1 peu représentative, Kimi Räikkönen n'est jamais vraiment parvenu à rivaliser, selon lui à cause de températures trop basses. Il faisait en effet seulement 17°C dans l'air à Melbourne, avec 25°C sur la piste.

"C'est clair qu'il y a une différence", regrette le Finlandais. "J'ai eu du mal à mettre mes pneus en température même si c'était mieux avec le dernier train. Ça se joue entre Mercedes et nous, c'est clair que leurs pilotes seront devant mais quel weekend étrange ! Pour nous, ce sera mieux d'avoir des conditions légèrement plus chaudes pour faire fonctionner les pneus."

Ferrari a préféré faire l'impasse sur les cinq dernières minutes de la Q3 pour économiser un train de pneus supertendres pour la course. Il est vrai que les deux Mercedes W07 Hybrid paraissaient hors d'atteinte.

"Nous avions un train de pneus neufs à la fin mais nous avons décidé de le garder pour la course de demain, c'est la décision qu'il fallait prendre et nous verrons si cela porte ses fruits demain", commente Räikkönen. "Nous avions des pneus, mais je ne pense pas que cela aurait changé grand-chose, cela aurait été entre nous deux. Ces qualifications n'ont pas été idéales mais ce n'était pas si mal."

Trop tôt pour définir une hiérarchie

Cela dit, le Champion du monde 2007 estime que la hiérarchie ne s'est pas encore dessinée de façon définitive : "La voiture a l'air très bonne, donc je pense que c'est trop tôt. Les conditions devraient être un peu plus normales lors de la prochaine manche et je pense que nous verrons ce qu'il en est vraiment. Ils sont rapides, certes, mais je ne pense pas qu'il faille s'inquiéter."

Concernant le nouveau format de qualifications, critiqué de toute part, Räikkönen est égal à lui-même avec un point de vue très nonchalant. "C'est comme ça, c'est la règle. Qu'on l'aime ou pas ne fait pas vraiment de différence, c'est comme ça et il faut travailler avec", conclut le pilote Ferrari.

partages
commentaires
Les pilotes de F1 priés de ne pas jeter leurs tear-offs sur la piste

Article précédent

Les pilotes de F1 priés de ne pas jeter leurs tear-offs sur la piste

Article suivant

Steiner - L'incident avec Haryanto n'était "pas très intelligent"

Steiner - L'incident avec Haryanto n'était "pas très intelligent"
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021