Räikkönen sur le podium après être revenu de loin

partages
commentaires
Räikkönen sur le podium après être revenu de loin
Par : Basile Davoine
15 avr. 2018 à 08:58

Brillant en qualifications samedi, le pilote Ferrari a dû faire avec une stratégie malheureuse, pour ne pas dire étonnante, mais a finalement sauvé sa place sur le podium.

Le vainqueur Daniel Ricciardo, Red Bull Racing, le deuxième, Kimi Raikkonen, Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, et le reste du peloton
Kimi Raikkonen, Ferrari lors de la conférence de presse
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, et le reste du peloton au départ
Des fans de Kimi Raikkonen, Ferrari
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, dépasse Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, pour la tête de course devant Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari lors de la parade des pilotes
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H au départ
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H

Parti en première ligne à Shanghai, Kimi Räikkönen a pris un bon envol avant de voir la porte se refermer devant lui à l'amorce du premier virage, permettant à Sebastian Vettel de conserver les commandes. Le Finlandais a ensuite semblé être sacrifié sur l'autel de la stratégie mise en place par son équipe pour servir les intérêts de son coéquipier, retardant de manière très étonnante son unique arrêt au stand. 

Tombé au sixième rang après avoir changé de pneus, le Champion du monde 2007 a finalement pu remonter vers la troisième marche du podium grâce à l'entrée en piste de la voiture de sécurité et aux événements provoqués par des pilotes Red Bull déchaînés. 

Après son abandon de Bahreïn, le Finlandais retrouve le podium et limite la casse en inscrivant des gros points, ce dont il accepte de se contenter, conscient de la manière dont sa course était compromise avant la neutralisation.

"Je pense que nous avons pris un bon départ mais nous nous sommes un peu fait bloquer et doubler dans les premiers virages", explique le pilote Ferrari.  "J'ai eu un peu de mal à suivre les autres. Ce n'était pas si mal, mais c'était loin d'être idéal."

"Nous sommes restés en piste très longtemps, donc nous avons eu un peu de chance avec la voiture de sécurité. J'avais le rythme avec les mediums, mais à la fin il nous aurait fallu les pneus tendres pour passer."

Räikkönen s'est en effet retrouvé très proche de Valtteri Bottas dans les derniers tours, pouvant menacer son compatriote et espérer venir lui subtiliser la deuxième place. Il n'a toutefois pas pu trouver l'ouverture : "Ce n'était pas trop mal au final, j'étais plus rapide, mais c'est tellement difficile de suivre les gens quand on est proche... Je m'en contente, car ça se présentait mal à un moment."

Prochain article Formule 1
Mercedes : Bottas "aurait mérité de gagner la course"

Article précédent

Mercedes : Bottas "aurait mérité de gagner la course"

Article suivant

Alonso : "Le dimanche, nous faisons le travail"

Alonso : "Le dimanche, nous faisons le travail"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Chine
Catégorie Course
Lieu Shanghai International Circuit
Pilotes Kimi Räikkönen Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Basile Davoine
Type d'article Réactions