Räikkönen met du rouge sur le podium après une course solitaire

Kimi Räikkönen a bouclé le Grand Prix du Mexique à une solitaire troisième place, complétant un podium composé du vainqueur Max Verstappen et de Valtteri Bottas.

Räikkönen met du rouge sur le podium après une course solitaire
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13 mène au départ, Lewis Hamilton, Mercedes-Benz F1 W08 victime d'une crevaison après un contact avec Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17, Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H

Parti cinquième depuis la grille de départ, le pilote Finlandais a échappé aux échauffourées du premier tour, lors desquelles Sebastian Vettel est allé au contact de Verstappen et de Lewis Hamilton, avant de s’installer dans un rythme de course ne lui permettant ni de pouvoir menacer les positions de tête, ni de se faire inquiéter par ses poursuivants une fois les Force India laissées derrière lui avant la mi-course.

En dépit du fait d’avoir échappé aux dégâts, le #7 se montrait insatisfait de cet épisode de la course au moment de livrer ses brèves impressions.

"Le départ initial n'a pas été trop mauvais, mais ils ont tous pris l'aspiration et je me suis retrouvé tout seul, et les pilotes derrière moi m'ont dépassé avec l'aspiration," a-t-il commenté.

"C'était un désastre, mais nous avons été suffisamment rapides pour remonter. Bien sûr, il ne s'est pas passé grand-chose après ça…"

La seule menace pour le podium de Räikkönen aurait pu venir d’un Vettel lancé dans une remontée depuis la queue du peloton, qui avait besoin de boucler le GP en seconde position pour maintenir vives ses chances de remporter le championnat du monde. Mais Ferrari ne donna finalement pas de consigne d’équipe, sachant l’issue inévitable.

Au championnat, Räikkönen demeure en cinquième position, avec 178 points. Le pilote Ferrari a repris 30 unités sur les deux dernières épreuves à un Daniel Ricciardo dont le compteur demeure bloqué à 192 unités depuis le GP du Japon, alors qu’il reste encore deux manches à disputer en cette fin de saison 2017.

 

partages
commentaires
Championnat - Les classements après le Grand Prix du Mexique

Article précédent

Championnat - Les classements après le Grand Prix du Mexique

Article suivant

Verstappen s'impose "sur un rythme de croisière !"

Verstappen s'impose "sur un rythme de croisière !"
Charger les commentaires
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021