Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
11 jours

Räikkönen signe son quatrième podium de la saison

partages
commentaires
Räikkönen signe son quatrième podium de la saison
Par :
24 juin 2018 à 16:21

50% de courses achevées sur le podium pour Kimi Räikkönen, qui compte néanmoins un gouffre de 48 points de retard sur son équipier Ferrari et candidat au titre mondial, Sebastian Vettel.

Charles Leclerc, Sauber C37, devant Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari lors de la parade des pilotes
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H

Kimi Räikkönen a renoué avec les célébrations du podium, après trois manches ne lui ayant plus valu d'arrivée dans le top 3. Le Finlandais, parti sixième sur la grille de départ et trois positions derrière son équipier Ferrari Sebastian Vettel, arrive néanmoins deux positions au-dessus de celui-ci au passage du drapeau à damier.

Vettel – malgré tout élu "pilote du Jour" par les internautes –, n'a d'ailleurs pas été étranger au destin final de la course du #7, emportant avec lui Valtteri Bottas dans un premier freinage manqué. En dépit du fait d'avoir survécu à la pagaille du premier tour, qui voyait émerger la voiture de sécurité pour une neutralisation de cinq boucles, Räikkönen ne pouvait être emballé par son départ : certes, deux autos compétitives devant lui s'étaient épinglées, mais le Champion du monde 2007 pointait septième au terme du premier tour derrière Hamilton, Verstappen, Sainz, Ricciardo, Magnussen et même la Sauber de Leclerc, l'homme que l'on dit menacer son baquet pour la saison 2019.

"Je crois que tout le monde a pris un départ assez similaire", commentait ainsi Iceman à l'arrivée. "C'était assez glissant au premier virage, j'ai choisi l'extérieur : c'était une mauvaise idée et j'aurais dû ralentir et prendre l'intérieur. J'ai été bloqué par tout ce bazar."

Parti en pneus ultratendres, Räikkönen a observé un unique arrêt au 34e passage : neuf de plus que Verstappen et six de plus que Ricciardo (partis en supertendres).

"Je suis bien remonté avec un long relais, la voiture marchait bien et au final, nous étions très rapides. J'ai réussi à signer le podium", a conclu celui qui a également pu s'offrir le luxe de dépasser Vettel en piste au 38e passage, alors que les deux pilotes Ferrari évoluaient sur une stratégie différente depuis le premier arrêt de Vettel au terme du mouvementé premier tour ; puis un Ricciardo aux pneus avancés dans le 46e.

Au Championnat du monde, les 15 points inscrits par Räikkönen signifient qu'il conserve la cinquième place au championnat, neuf points derrière un Valtteri Bottas arrivé septième. Le Finlandais reprend cinq unités à son équipier, qui le devance toujours de 48 points après huit courses.

Article suivant
Hamilton : "Le meilleur GP de France que j'aie jamais connu"

Article précédent

Hamilton : "Le meilleur GP de France que j'aie jamais connu"

Article suivant

Grosjean : "Qu'Ocon apprenne avant de parler"

Grosjean : "Qu'Ocon apprenne avant de parler"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de France
Catégorie Course
Lieu Circuit Paul Ricard
Pilotes Kimi Räikkönen Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Guillaume Navarro