Räikkönen rassure Ferrari à Montréal

Après avoir perdu Sebastian Vettel, victime d’un problème sur le MGU-K de son unité de puissance, dès Q1, la Scuderia Ferrari a pu (un peu) se consoler avec la troisième place sur la grille de Kimi Raikkonen.

Vettel éliminé, les espoirs de Ferrari reposaient rapidement sur les épaules du pilote finlandais. Ce dernier répondait présent, et confirmait sa bonne forme affichée ce week-end sur le circuit Gilles Villeneuve. Après avoir pris ses marques en EL1 (12e), le champion du monde 2007 s’était porté aux avant-postes en EL2 et EL3, où il se classait respectivement 3e et 2e.

En qualifications, Räikkönen poursuivait sur sa lancée, et signait le 3e meilleur temps des qualifications, juste devant la Williams de son compatriote Valtteri Bottas, et à trois dixièmes de la première ligne.

Iceman, actuellement quatrième du classement du championnat, entend bien partir de cette base pour accrocher un deuxième podium cette année, après sa deuxième place à Bahrein.

"Nous verrons ça demain", tempérait Raikkonen à sa descente de voiture. "Le week-end s'est très bien passé, nous avons eu des problèmes et nous ne pouvions pas faire mieux dans ces conditions. C'était décevant pour l'équipe qu'une voiture rencontre des problèmes. Nous devons prendre un bon départ et voir ce qui se passe, mais jusqu'à présent, c'était correct. Ce n'était pas idéal, nous voulons rester à l'avant".

"Nous allons faire de notre mieux et voir ce qui se passe. Le vendredi, c'est le vendredi et la course, c'est la course. Nous ne sommes que troisièmes et l'autre voiture a eu un problème. En course, nous sommes généralement meilleurs, donc nous verrons ce qui va se passer."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Sous-évènement Qualifications
Circuit Circuit Gilles-Villeneuve
Pilotes Kimi Räikkönen
Type d'article Résumé de course
Tags ferrari, raikkonen