Räikkönen retrouve la première ligne à Sotchi

Le Champion du monde 2007 n'est pas passé loin de se rappeler au bon souvenir de tous à Sotchi. Il s'élancera finalement en première ligne, aux côtés de son coéquipier.

Räikkönen retrouve la première ligne à Sotchi
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H, Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari

On a cru au revenant ! Kimi Räikkönen n'est passé qu'à 59 millièmes de renouer avec la pole position, joie qu'il n'a pas connue depuis 2008. Parti trop large dans le dernier virage de son ultime tentative, c'est peut-être là qu'il a laissé échapper l'occasion, finalement battu d'un souffle par son coéquipier Sebastian Vettel.

Il n'empêche que le Finlandais peut être satisfait. Après un début de saison difficile, durant lequel il a souffert de la comparaison avec le quadruple Champion du monde, le voici enfin à l'aise dans le baquet de la SF70H. Et sa performance permet à la Scuderia de parachever sa très belle prestation du jour, puisque l'on n'avait plus vu deux voitures rouges en première ligne depuis le Grand Prix de France 2008 date de la dernière pole en F1 de Kimi Räikkönen. Quant à s'élancer si haut sur la grille, Iceman ne l'avait plus fait depuis le Grand Prix d'Italie 2015.

"L'objectif est évidemment d'être à l'avant", reconnaît Räikkönen, interrogé sur son éventuelle déception d'avoir manqué la pole position de si peu. "Nous avons eu du trafic dans le tour de sortie pour le dernier run et nous n'avons pas vraiment pu optimiser les pneus. C'était délicat. J'ai essayé de récupérer du temps dans le dernier virage, mais ça n'a pas payé. Je pense que nous avions les outils pour être à l'avant. Le doublé pour l'équipe, ce n'est pas mal."

"Je pense que [le rythme de course] était bon hier, mais il faut voir. Je suis certain que ce sera une bagarre serrée."

En quête d'un premier podium cette saison, voici Räikkönen enfin au niveau de son coéquipier. Jusqu'à le menacer pour la victoire dimanche ? Il faudra composer avec deux Flèches d'Argent revanchardes juste derrière lui.  

partages
commentaires
La grille de départ du Grand Prix de Russie

Article précédent

La grille de départ du Grand Prix de Russie

Article suivant

Vettel, en pole : La Ferrari était "phénoménale"

Vettel, en pole : La Ferrari était "phénoménale"
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021