Räikkönen et Ricciardo s'attendent à voir Vettel rebondir chez Ferrari

Anciens équipiers de Sebastian Vettel en F1, Kimi Räikkönen et Daniel Riccardo s'attendent à ce que l'Allemand rebondisse après son début de saison 2020 difficile au sein d'une Scuderia Ferrari qu'il quittera en fin de campagne.

Räikkönen et Ricciardo s'attendent à voir Vettel rebondir chez Ferrari

Sebastian Vettel quittera Ferrari en fin d'année, après six saisons passées à Maranello. Cette nouvelle a été livrée durant la pause forcée de la F1 en raison de la pandémie de COVID-19 et n'a pas été accueillie très chaudement par l'Allemand, qui aurait souhaité continuer sa carrière en rouge. Il sera remplacé par Carlos Sainz. 

Depuis le début de saison 2020, Vettel est en difficulté au volant d'une SF1000 elle-même compliquée à piloter et loin des performances des Mercedes et des Red Bull, engluée le plus souvent dans une lutte en milieu de peloton avec Racing Point, McLaren, Renault et AlphaTauri. Le quadruple Champion du monde connaît d'ailleurs, au bout de six Grands Prix, son pire début de saison en F1.

Lire aussi :

Mais pour Kimi Räikkönen, grand ami de Vettel et ancien équipier entre 2015 et 2018, les choses vont finir par tourner : "Je suis sûr qu'il n'est pas très heureux de la manière dont les choses se passent, mais c'est comme ça. Ferrari est Ferrari et les gens suivent ces choses de près, les Italiens bien sûr. Mais je doute que cela ait un impact sur le travail qu'il fait là-bas. Je pense qu'il est dans la discipline depuis assez longtemps pour savoir que parfois, c'est ainsi, et pour trouver une manière d'inverser la tendance."

Le Finlandais est le dernier pilote à avoir été titré avec Ferrari, en 2007. Actuellement sous les couleurs d'Alfa Romeo, il ne pense pas que la pression mise sur la Scuderia par les médias et les supporters transalpins ait un effet négatif sur les performances de Vettel.

"Je n'ai jamais trouvé cela différent d'une autre équipe. Évidemment, si vous lisez tous les journaux, ça sera un peu moins bien, mais je n'ai jamais regardé ces choses. Quand j'étais là-bas, nous avons connu des moments difficiles et les Italiens peuvent être durs à votre sujet côté médias, mais c'est comme ça. C'est comme cela que ça marche dans ce business."

Lire aussi :

Quant à Daniel Ricciardo, qui a fait équipe avec Vettel lors de la saison 2014 chez Red Bull, il estime que le #5 est plutôt du genre à rebondir qu'à tourner le dos à un problème. "Je pense qu'une chose avec Seb est qu'il est très passionné par cette discipline, il l'adore. C'est quelqu'un qui va tout analyser et trouver un moyen de s'améliorer ou de trouver une réponse à une question. Je ne pense pas qu'il soit du genre à se contenter de fuir un problème."

"Je pense qu'il y attache une très grande importance, que ce soit par pur amour du sport ou pour la fierté qu'il a envers lui-même. Je m'attends à ce qu'il rebondisse. C'est ce que j'attends de lui. S'il veut continuer et s'il croit qu'il peut rester au plus haut niveau comme il l'a fait ces dix dernières années, alors il doit rester à 100% dans cette discipline. Il représente un atout pour le championnat, mais c'est à lui de répondre."

Avec Filip Cleeren 

partages
commentaires

Voir aussi :

Pirelli : La réduction d'appui en 2021, pas une question de sécurité
Article précédent

Pirelli : La réduction d'appui en 2021, pas une question de sécurité

Article suivant

Ferrari veut "clarté et transparence" dans l'affaire Racing Point

Ferrari veut "clarté et transparence" dans l'affaire Racing Point
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021