Räikkönen veut une clarification des règles après le contact avec Verstappen

Auteur d'un message radio agacé lors du Grand Prix des États-Unis, Kimi Räikkönen affirme qu'il ne s'agissait pas d'une critique de Max Verstappen, qui s'est classé quatrième, mais d'un message adressé aux commissaires de course.

Räikkönen veut une clarification des règles après le contact avec Verstappen
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso STR10
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T et Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso STR10 en lutte pour une position
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso STR10
Kimi Raikkonen, Scuderia Ferrari
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso STR10
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso STR10
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso STR10
Kimi Raikkonen, Ferrari SF15-T avec un aileron avant cassé
Kimi Raikkonen, Ferrari SF15-T
Charger le lecteur audio

Les roues des deux pilotes se sont touchées au virage 12 lorsque Räikkönen a essayé de dépasser Verstappen de l'extérieur.

Le pilot Ferrari a exprimé son mécontentement à la radio : "Ce mec n'arrête pas de me tasser hors de la piste, si c'est légal, je le ferai la prochaine fois".

Après la course, Räikkönen a affirmé qu'il avait prononcé ces mots pour que la règle qui indique qu'il faut laisser à son rival la largeur d'une voiture soit clarifiée.

"Je voulais juste demander si c'était accepté, quand on est à côté d'une autre voiture, qu'elle prend l'intérieur et qu'on attaque à l'extérieur, de pousser la voiture sur le vibreur en sortie de virage," déclare-t-il. "Je veux demander si c'est correct, et apparemment, ça l'est. Pas de problème. Tant que tout le monde a les mêmes règles, ça ne me dérange pas."

"Il y a énormément de règles en F1 de nos jours, on ne doit pas changer de trajectoire au freinage, il faut laisser à l'autre la largeur d'une voiture quand il est à côté... est-ce que c'est au freinage et pas dans le virage? On ne laisse pas cette place si on tasse l'autre gars hors de la piste."

"Je ne me plains pas qu'il fasse quelque chose de mal, mais tant que c'est toujours accepté, parfois que parfois, quand on fait la même chose, on est pénalisé. Cela ne va pas. Je ne me plains pas de ce qu'il a fait cette fois, mais ils devraient être plus clairs pour tout le monde pour que nous sachions quoi faire."

"Je pense que nous nous sommes touchés une fois, légèrement, ce n'est pas grave, c'est la course. C'était très serré."

"C'est ma faute"

Räikkönen a reconnu que le contact avec le mur qui contraint à l'abandon après avoir provoqué une surchauffe de ses freins lui était imputable.

"C'était assez glissant, et je n'ai pas vu d'eau, et j'ai perdu l'arrière," relate le Finlandais. "J'ai essayé de tourner, et j'ai pensé que cela irait de heurter le mur de côté, mais l'avant s'est coincé sur le panneau publicitaire, donc j'ai essayé de le dégager en tournant le volant."

"Je pense que nous avions un plat à l'avant, peut-être à l'arrière aussi, et ils ont dû enlever le conduit de frein avant-droit. Ce qui a fait surchauffer les freins avant, et nous avons dû abandonner."

"C'est ma faute, et c'est dommage, car notre rythme était bon. La voiture marchait très bien dans ces conditions. Même avec les dégâts, les sensations étaient bonnes. Ce n'est pas une fin idéale."

partages
commentaires
Hamilton - Au 1er virage, "j'étais à l'intérieur, donc c'était ma trajectoire"
Article précédent

Hamilton - Au 1er virage, "j'étais à l'intérieur, donc c'était ma trajectoire"

Article suivant

12e, Rossi égale le meilleur résultat de Manor en 2015

12e, Rossi égale le meilleur résultat de Manor en 2015