Ralf Schumacher pense avoir fait le bon choix en 2008

Fin 2007, un transfert se préparait chez Toyota avec le remplacement de Ralf Schumacher par le nouveau champion de GP2 Timo Glock

Fin 2007, un transfert se préparait chez Toyota avec le remplacement de Ralf Schumacher par le nouveau champion de GP2 Timo Glock. C'était la fin de la carrière en Formule 1 de Monsieur Frère, après onze saisons qui se sont soldées par six victoires, six pole positions et vingt-sept podiums, un palmarès que beaucoup pourraient lui envier.

Pour 2008, Schumacher a alors pris la décision de courir pour Mercedes en DTM, championnat allemand des voitures de tourisme, et cinq ans après, il n'a aucun regret.

Je manquais de succès au moment où j'ai arrêté les Grands Prix après ne pas être parvenu à trouver un volant pour 2008”, relate l'Allemand sur le site Motorposts, “et vraiment, le DTM est un bon choix et une super compétition, et il y a par ailleurs une atmosphère très sympathique. Les circuits représentent des défis, dans l'ensemble, ils sont difficiles. On peut faire beaucoup d'erreurs si l'on n'est pas complètement concentré”.

Il n'est toutefois pas question de contester le fait que la Formule 1 soit la catégorie reine du sport automobile, mais Schumacher estime que lorsque le moment est venu de s'arrêter, il faut savoir prendre la bonne décision, comme il l'a fait à seulement trente-deux ans.

La F1, c'est l'apogée du sport automobile. Quand on court en F1, on peut donner son meilleur, et la F1, c'est très difficile. Parfois, quand on arrive à un certain âge, on se rend compte que l'on n'a plus de succès et qu'il est temps de remettre sa carrière en question. C'est pile à ce moment-là que l'offre de Mercedes est arrivée, que j'ai essayé les voitures et que j'ai adopté la formule”, conclut le vainqueur en Grand Prix.

Ralf Schumacher a mis un terme à sa carrière à la fin de la saison dernière, après cinq saisons de DTM lors desquelles il a rencontré moins de succès qu'en Formule 1 : pas une victoire. Il reste néanmoins impliqué dans la discipline, étant le conseiller des jeunes pilotes Mercedes, Pascal Wehrlein et Daniel Juncadella.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Ralf Schumacher , Timo Glock , Daniel Juncadella , Pascal Wehrlein
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités