Le "récidiviste" Verstappen va devoir "faire attention", pour Whiting

partages
commentaires
Le
Par : Scott Mitchell
15 avr. 2018 à 12:43

Coupable d'une collision avec Sebastian Vettel au Grand Prix de Chine, Max Verstappen est mis en garde par la FIA, par la voix de Charlie Whiting.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 et Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H en bataille
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 et Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H en bataille
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 et Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H en bataille
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 et Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H en bataille
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 et Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H en bataille
Accrochage entre Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 et Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Accrochage entre Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 et Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Accrochage entre Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 et Sebastian Vettel, Ferrari SF71H alors que Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H et Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09 EQ Power+ passent
Accrochage entre Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 et Sebastian Vettel, Ferrari SF71H alors que Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09 EQ Power+ passent
Accrochage entre Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 et Sebastian Vettel, Ferrari SF71H

Ce Grand Prix de Chine, Max Verstappen aurait bien pu le gagner. Pendant les 38 premiers tours de course, le jeune Néerlandais devançait son coéquipier Daniel Ricciardo, futur vainqueur. Mais Verstappen est parti à la faute en tentant de dépasser Lewis Hamilton, puis est venu s'accrocher avec Sebastian Vettel à l'épingle. Il a alors écopé d'une pénalité de dix secondes et de deux points sur sa licence.

Son total est donc désormais de cinq points de pénalité ; un pilote peut recevoir une suspension d'une course s'il atteint 12 unités sur une période de 12 mois.

"Il y a sûrement quelques critiques, mais c'est à ça que servent les points de pénalité", déclare Charlie Whiting, directeur de course de la F1. "Ils sont là pour faire prêter attention à un récidiviste. Il a cinq points désormais, donc il va faire plus attention, je dirais."

Verstappen avait déjà reçu deux points de pénalité pour avoir percuté Ricciardo au Grand Prix de Hongrie 2017 et une autre unité quand il a dépassé Kimi Räikkönen en mettant les quatre roues hors de la piste à Austin en octobre dernier. Il lui faudra donc attendre la trêve estivale pour que certains de ces points ne soient plus comptabilisés : ceux de la Hongrie remonteront alors à plus de 12 mois.

Également critiqué la semaine dernière pour son accrochage avec Lewis Hamilton à Bahreïn, Verstappen était alors catégorique sur son innocence. Cette fois, le pilote Red Bull a présenté ses excuses à Vettel, bien qu'il estime ne pas avoir besoin de "se calmer".

Aussi Whiting ne voit-il pas de raison d'en discuter avec lui : "Les commissaires ont fait leur travail, je ne pense pas que ce soit nécessaire. Il a commis une erreur, pour laquelle il a été pénalisé."

Quant à Christian Horner, directeur de Red Bull Racing, il est "pleinement confiant" quant au fait que son poulain va tirer des leçons de sa bévue. "Il a un talent phénoménal, il est suffisamment intelligent pour déceler les domaines dans lesquels il doit travailler. Je ne doute aucunement qu'il va s'occuper de ça", conclut le Britannique.

Propos recueillis par Scott Mitchell et Edd Straw

Prochain article Formule 1
Aidé par le Safety Car, Renault a été le "meilleur des autres"

Article précédent

Aidé par le Safety Car, Renault a été le "meilleur des autres"

Article suivant

Des regrets mais pas de points pour Ocon

Des regrets mais pas de points pour Ocon

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Chine
Lieu Shanghai International Circuit
Pilotes Max Verstappen Boutique
Équipes Red Bull Racing
Auteur Scott Mitchell
Type d'article Actualités