Les records des pilotes qui n'ont jamais été Champions

On parle souvent des records absolus de la Formule 1, qui sont normalement l’apanage des Champions ou multiples Champions. Mais quels sont les records chez les pilotes qui n'ont jamais été titrés ? Motorsport.com vous plonge dans un monde où les Champions n'auraient pas voix au chapitre !

Les records des pilotes qui n'ont jamais été Champions

Lire aussi :

Utilisez les flèches ci-dessous pour passer d'une stat à l'autre.

Vice-champion

Vice-champion
1/21

Photo de: LAT Images

Dans le domaine, le maître incontesté est évidemment Stirling Moss, le "champion sans couronne" qui a terminé second du championnat à quatre reprises, et consécutivement, entre 1955 et 1958. Cette dernière année, il perd le titre d'un point après avoir signé quatre succès contre un seul pour Mike Hawthorn. Suivent ensuite Jacky Ickx, Ronnie Peterson et Rubens Barrichello, tous trois vice-champions à deux reprises.

Le plus de victoires

Le plus de victoires
2/21

Photo de: LAT Images

Là encore, c'est Moss qui décroche d'assez loin la timbale avec un total de 16 victoires entre 1955 et 1961, soit quasiment un quart des Grands Prix desquels il a pris le départ. Suivent ensuite, en valeur absolue, David Coulthard (13) et Carlos Reutemann (12). En termes de pourcentages (et hors Indy 500), Tony Brooks est second avec 15,79% de victoires (6 sur 38 départs).

Victoires consécutives

Victoires consécutives
3/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

Tous les pilotes qui ont réussi à enchaîner au moins une fois dans leur carrière trois victoires consécutives ont été champions... sauf Moss ! Le Britannique avait réussi cela sur deux saisons, en remportant les GP de Pescara et d'Italie 1957 puis d'Argentine 1958.

Victoires en une saison

Victoires en une saison
4/21

Photo de: Andrew Ferraro / Motorsport Images

En 2008, Felipe Massa a remporté un total de six Grands Prix. Jamais aucun pilote sans titre n'a fait mieux, même si en pourcentage cela représente 33,33% des courses de cette saison-là alors que Moss, avec 4 succès en 11 GP en 1958, a atteint les 36,36%.

Victoires avec le plus de constructeurs

Victoires avec le plus de constructeurs
5/21

Photo de: LAT Images

En revanche, il s'agit ici d'un véritable record, pilotes champions et non champions confondus. Moss, encore lui, a mené cinq constructeurs différents au succès (Cooper, Lotus, Maserati, Mercedes et Vanwall). Chez les pilotes sans titre, suivent ensuite Dan Gurney, Carlos Reutemann et Gerhard Berger (trois constructeurs différents). Côté motoristes, Moss et Berger co-détiennent le "record", avec quatre (Climax, Maserati, Mercedes, Vanwall pour le Britannique / BMW, Ferrari, Honda, Renault pour l'Autrichien).

Le plus de pole positions

Le plus de pole positions
6/21

Photo de: LAT Images

René Arnoux est le recordman dans le domaine, avec 18 poles et aucun titre. Il est suivi de près par Moss et Massa, avec 16 poles. En pourcentage, le Britannique est encore le meilleur, avec 24,24% de poles sur l'ensemble des départs qu'il a pris.

Poles consécutives

Poles consécutives
7/21

Photo de: Williams F1

Et revoilà Stirling Moss ! Décidément très présent dans ce diaporama, il est également l'un des deux pilotes non champions qui ont enchaîné le plus de pole positions consécutives, à savoir cinq entre les GP du Portugal 1959 et de Monaco 1960. L'autre pilote est Juan Pablo Montoya, qui a réussi la même performance entre les GP de Monaco et de France 2002.

Poles en une saison

Poles en une saison
8/21

Photo de: LAT Images

Ronnie Peterson est souvent également cité quand il s'agit de tenter de lister les pilotes qui auraient mérité d'être Champions du monde. Le Suédois était doté d'une pointe de vitesse particulièrement impressionnante à tel point qu'en 1973 il signa neuf poles sur 15 GP, soit un ratio de 60% ! Montoya est celui qui s'en rapproche le plus chez les non-champions, avec 7 poles en 17 départs en 2002, pour un ratio de 41%.

Poles avec le plus de constructeurs

Poles avec le plus de constructeurs
9/21

Photo de: LAT Images

Rebelote pour Moss qui détient ce record tous pilotes confondus, avec la pole pour cinq constructeurs différents (Cooper, Lotus, Maserati, Mercedes et Vanwall). Chez les pilotes sans titre, Barrichello est le second, avec 4 constructeurs (Brawn, Ferrari, Jordan et Stewart). Les deux hommes sont ex aequo concernant les motoristes, avec 4 chacun (Climax, Maserati, Mercedes, Vanwall pour le Britannique / Ferrari, Ford Cosworth, Hart, Mercedes pour le Brésilien).

Doublé pole + victoire

Doublé pole + victoire
10/21

Photo de: Ferrari Media Center

Moss et Massa comptent tous les deux 8 victoires glanées au terme de courses où ils sont partis de la pole. Et comme ils ont signé le même nombre de poles, cela leur fait le même ratio, à savoir 50%.

Le plus de podiums

Le plus de podiums
11/21

Photo de: Mark Thompson

Avec 68 podiums, Barrichello est le meilleur des non titrés dans cette statistique, devant David Coulthard (62) et Gerhard Berger (45). Mais en termes de ratio, si l'on exclu les pilotes qui n'ont fait qu'un seul GP ou qui ne disputaient que l'Indy 500, Luigi Fagioli et ses 6 podiums en 7 Grands Prix est largement devant (85,71%).

Podiums consécutifs

Podiums consécutifs
12/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

Carlos Reutemann et Juan Pablo Montoya se partagent ce record, avec huit podiums consécutifs. L'Argentin a réalisé cela entre les GP d'Italie 1980 et de Belgique 1981, alors que le Colombien l'a fait entre les GP de Monaco et d'Italie 2003.

Podiums en une saison

Podiums en une saison
13/21

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Bottas a réalisé en 2019 15 podiums sur 21 GP, ce qui est le record absolu pour un pilote qui n'a jamais été champion. Suit ensuite Barrichello, avec 14 podiums en 18 GP en 2004.

Podiums avec le plus de constructeurs différents

Podiums avec le plus de constructeurs différents
14/21

Photo de: LAT Images

Cela faisait longtemps que nous n'avions pas parlé de Moss ! Le Britannique est monté sur le podium pour le compte de six constructeurs différents dans sa carrière (BRM, Cooper, Lotus, Maserati, Mercedes, Vanwall). En revanche, chez les motoristes, c'est Barrichello qui a mené le plus de marques sur la "boîte", avec 6 également (Ferrari, Ford Cosworth, Hart, Honda, Mercedes, Peugeot).

Le plus d'arrivées dans les points

Le plus d'arrivées dans les points
15/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

Massa est le pilote non titré qui a terminé le plus de courses dans les points, même s'il faut évidemment préciser que, entre autres choses, les barèmes ont grandement évolué durant les années d'activité du Brésilien. Malgré tout, cela représente un total de 165 GP dans les points (soit 61,34%). En valeur absolue, il est suivi par Barrichello (140 arrivées dans les points). En pourcentage, en revanche, si l'on retire les pilotes qui n'ont fait qu'un GP et ceux qui n'ont disputé que l'Indy 500, c'est Luigi Fagioli qui est le maître avec 85,71% de courses terminées dans les points (soit 6 GP sur 7 entre 1950 et 1951).

Arrivées consécutives dans les points

Arrivées consécutives dans les points
16/21

Photo de: Gareth Harford / Motorsport Images

Avec 22 Grands Prix entre la Grande-Bretagne 2018 et la Grande-Bretagne 2019, Valtteri Bottas est le pilote sans titre qui a terminé le plus de courses consécutives dans les points. Max Verstappen est juste derrière lui, avec 21 GP consécutifs entre la Belgique 2018 et la Hongrie 2019.

Points avec le plus de constructeurs différents

Points avec le plus de constructeurs différents
17/21

Photo de: Ercole Colombo

Dans ce domaine, Andrea de Cesaris est le roi incontesté, champions et non champions confondus, puisque l'Italien a inscrit des points (à une époque où seuls les six premiers en récoltaient) avec neuf constructeurs différents : Alfa Romeo, Brabham, Dallara, Jordan, Ligier, McLaren, Rial, Sauber et Tyrrell ! Côté moteurs, cinq pilotes différents, tous non-champions, se partagent le record absolu avec des points marqués par sept motoristes différents (Barrichello, Brundle, Cesaris, Fisichella et Frentzen).

Le plus de meilleurs tours

Le plus de meilleurs tours
18/21

Photo de: LAT Images

Gerhard Berger a réalisé 21 meilleurs tours dans sa carrière (ratio de 10%). Suivent ensuite, avec 19 chacun, Stirling Moss (28,79%) et Mark Webber (8,84%).

Le plus de GP disputés

Le plus de GP disputés
19/21

Photo de: Alessio Morgese

De ce côté-là, pas de problème : le recordman absolu n'est pas champion, puisqu'il s'agit de Rubens Barrichello, avec 323 départs en Grand Prix. Chez les non titrés, il est suivi par Felipe Massa (269) et Riccardo Patrese (256). Barrichello est également le pilote qui a disputé le plus grand nombre de saisons sans être titré (19, de 1993 à 2011).

Le plus de hat tricks

Le plus de hat tricks
20/21

Photo de: LAT Images

Les hat tricks sont, en F1, le fait de signer la pole, la victoire et le meilleur tour d'un même GP. Du côté des non champions, trois pilotes l'ont fait à quatre reprises : Stirling Moss, Jacky Ickx et Felipe Massa.

Le plus de grands chelems

Le plus de grands chelems
21/21

Photo de: LAT Images

Le grand chelem consiste en la pole, la victoire, le meilleur tour et le fait de mener l'ensemble des tours d'une même course. Cette performance que seuls 24 pilotes dans l'Histoire de la F1 ont réalisée a été effectuée par sept pilotes non champions, une fois chacun : Moss, Siffert, Ickx, Regazzoni, Laffite, G. Villeneuve et Gerhard Berger.

partages
commentaires
Connaissez-vous les polemen en F1 depuis 2000 ?

Article précédent

Connaissez-vous les polemen en F1 depuis 2000 ?

Article suivant

La suspension de la F1 pourrait "retarder" la résurgence de McLaren

La suspension de la F1 pourrait "retarder" la résurgence de McLaren
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021