Les records de la F1 qui pourraient tomber en 2019

partages
commentaires
Les records de la F1 qui pourraient tomber en 2019
Par :
12 mars 2019 à 18:00

La saison 2019 va s'ouvrir à l'occasion du Grand Prix d'Australie, le week-end prochain, avec son lot d'incertitudes et d'interrogations. D'ici quelques mois, certains records pourraient toutefois avoir été battus... En voici quelques-uns parmi ceux qui sont les plus à même de tomber !

Lire aussi :

Utilisez les flèches ci-dessous pour passer d'un record à l'autre.

Diapo
Liste

Le tour le plus rapide de l'Histoire de la F1

Le tour le plus rapide de l'Histoire de la F1
1/11

Photo de: Alessio Morgese/Luca Rossini

Pendant 14 ans, Juan Pablo Montoya a régné en maître sur ce record, signé à Monza en 2004 au volant d'une Williams à moteur BMW. Seul le tracé italien pouvait offrir une opportunité de le battre, ce qu'a fait Kimi Räikkönen en septembre dernier lors de la séance de qualifications. Profitant notamment de l'aspiration de son coéquipier Sebastian Vettel chez Ferrari, le Champion du monde 2007 a avalé les 5,793 km de piste en 1'19"119, soit 263,587 km/h. On ne peut pas totalement exclure que cette marque ne soit pas à nouveau battue cette saison... 

Le plus grand nombre de GP menés

Le plus grand nombre de GP menés
2/11

Photo de: LAT Images

Sur les 307 Grands Prix auxquels il a participé, Michael Schumacher en a mené pas moins de 142, ce qui en fait le recordman en la matière. Cette barre devient toutefois de plus en plus accessible pour Lewis Hamilton, qui compte 129 courses dont il a occupé au moins une fois la tête en 229 départs. Si le Britannique prend les commandes pendant ne serait-ce qu'un tour lors de 14 des 21 rendez-vous de la saison à venir, il dépassera alors le septuple Champion du monde allemand. 

Le plus grand nombre de GP sans pole positions

Le plus grand nombre de GP sans pole positions
3/11

Photo de: LAT Images

Il existe des records que personne ne désire battre. Pourtant, Sergio Pérez pourrait ne pas y échapper. À ce jour, deux pilotes se partagent "l'honneur" de ne pas avoir signé la moindre pole position en F1 malgré 165 Grands Prix disputés. Tous les deux sont britanniques : Johnny Herbert et Martin Brundle. Avec déjà 158 départs à son actif mais pas une seule pole position depuis ses débuts en 2011, Pérez pourrait les détrôner dès le premier tiers de la saison 2019... 

Le plus grand nombre de GP dans les points

Le plus grand nombre de GP dans les points
4/11

Photo de: Sutton Motorsport Images

Au gré des différents changements de barème, Michael Schumacher a bouclé plus de 70% des Grands Prix auxquels il a pris part dans la zone des points. Capable de scorer à 221 reprises, l'Allemand détient un record qui peut vaciller, à condition que son dauphin fasse preuve d'une régularité impressionnante en 2019. Désormais pilote Alfa Romeo, Kimi Räikkönen doit signer 18 entrées dans le top 10 pour s'emparer de ce record. 

Le plus jeune poleman de l'Histoire

Le plus jeune poleman de l'Histoire
5/11

Photo de: Andrew Ferraro / LAT Images

En 2008, Sebastian Vettel a créé la surprise au Grand Prix d'Italie en s'adjugeant la pole position (puis la victoire le lendemain) au volant d'une modeste Toro Rosso. Il avait alors 21 ans et 72 jours. Il reste le plus jeune poleman de l'Histoire. L'an passé, Max Verstappen est passé tout près de lui ravir ce record au Mexique, mais cette perspective est désormais enterrée. En 2019, il faudrait une pole position de Lance Stroll (20 ans) ou Lando Norris (19 ans) pour faire mieux que Vettel. George Russell (21 ans) peut lui aussi y prétendre lors des trois premiers Grands Prix de la saison. 

Le plus grand nombre de points sans titre mondial

Le plus grand nombre de points sans titre mondial
6/11

Photo de: Sutton Motorsport Images

Là encore, c'est un record dont aucun pilote n'espère probablement être détenteur. Avec 1167 points inscrits au cours de sa carrière, Felipe Massa est celui qui a inscrit le plus d'unités sans jamais être sacré Champion du monde en F1. Évolution des barèmes oblige, ce record pourrait tomber dès 2019 avec deux "prétendants" : Valtteri Bottas et Daniel Ricciardo. Le Finlandais en est sans doute le plus proche, puisqu'il dépassera Massa en inscrivant 205 points (ou plus), et s'il n'est évidemment pas titré ! Pour Ricciardo, il faudrait un minimum de 182 points. 

Le plus jeune vainqueur avec Ferrari

Le plus jeune vainqueur avec Ferrari
7/11

Photo de: LAT Images

Recruté par Ferrari pour succéder à Kimi Räikkönen, Charles Leclerc peut faire tomber ce record s'il remporte son premier Grand Prix en 2019. Âgé de 21 ans, le Monégasque deviendrait alors le pilote le plus jeune de la Scuderia à se hisser sur la plus haute marche du podium. Ce record est vieux de 51 ans, puisqu'il remonte au succès de Jacky Ickx lors du Grand Prix de France 1968. Le Belge avait alors 23 ans. 

Les podiums les plus espacés dans le temps

Les podiums les plus espacés dans le temps
8/11

Photo de: DaimlerChrysler

Voir ce record tomber apparaît peu probable compte tenu de la hiérarchie attendue, mais la possibilité existe néanmoins. De retour avec Williams en Formule 1, huit ans après son grave accident de rallye, Robert Kubica n'est plus monté sur un podium depuis le Grand Prix de Belgique 2010 avec Renault. Si le Polonais venait à réaliser l'exploit de signer un top 3, il s'agirait de la période la plus longue entre deux podiums en F1. Actuellement, c'est Alexander Wurz qui détient cette statistique : sept ans, neuf mois et onze jours séparent son podium en Grande-Bretagne lors de la saison 1997 (Benetton) de celui à Imola en 2005 (McLaren).

Le podium le plus jeune de l'Histoire

Le podium le plus jeune de l'Histoire
9/11

Photo de: Charles Coates / LAT Images

Il existe un trio qui, en cas de podium commun durant la saison et peu importe l'ordre, poserait pour immortaliser la photo du plus jeune tiercé de tête de l'Histoire d'un Grand Prix. Si Charles Leclerc (21 ans), Pierre Gasly (23 ans) et Max Verstappen (21 ans) terminent ensemble sur la boîte en 2019, ils relègueront aux oubliettes le podium du Grand Prix d'Italie 2008. Il était à l'époque composé de Sebastian Vettel (21 ans), Heikki Kovalainen (27 ans) et Robert Kubica (24 ans). 

Le plus grand nombre de titres constructeurs consécutifs

Le plus grand nombre de titres constructeurs consécutifs
10/11

Photo de: Charles Coates / LAT Images

Impérial depuis le début de l'ère turbo hybride en 2014, Mercedes ne peut pas encore battre ce record, mais peut envisager de l'égaler. Le constructeur allemand a été sacré ces cinq dernières années chez les constructeurs (ainsi que les pilotes), et un sixième titre lui permettrait de faire aussi bien que Ferrari entre 1999 et 2004. La Scuderia est évidemment décidée à tout mettre en œuvre pour conserver son bien !

Le plus jeune Champion du monde de l'Histoire

Le plus jeune Champion du monde de l'Histoire
11/11

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

Sacré pour la première fois de sa carrière en 2010, Sebastian Vettel demeure le plus jeune Champion du monde de F1, puisqu'il avait décroché le titre à l'âge de 23 ans et 134 jours. Sur la grille de départ de la saison 2019, ils sont nombreux à être, sur le papier, en mesure de battre ce record. Dans les faits, et de manière réaliste, les prétendants attendus sont au nombre de deux : Max Verstappen (Red Bull Racing) et Charles Leclerc (Ferrari). Tous les deux fêteront leurs 22 ans dans le courant de l'année. 

Article suivant
Ferrari dévoile sa livrée temporaire sans Mission Winnow

Article précédent

Ferrari dévoile sa livrée temporaire sans Mission Winnow

Article suivant

Calendrier : Liberty s'estime handicapé par les propos d'Ecclestone

Calendrier : Liberty s'estime handicapé par les propos d'Ecclestone
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu