Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
43 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
54 jours
09 mai
Prochain événement dans
60 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
99 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
116 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
134 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
148 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
176 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
183 jours
12 sept.
Course dans
190 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
204 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
207 jours
10 oct.
Course dans
217 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
232 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
239 jours
07 nov.
Course dans
246 jours

Recruter Pérez, une décision "adulte" pour Red Bull

Christian Horner considère la décision de recruter un pilote hors de la filière Red Bull comme un signe de maturité de la part de l'écurie.

Recruter Pérez, une décision "adulte" pour Red Bull

Cette saison, Sergio Pérez deviendra le premier pilote à courir pour Red Bull Racing sans être passé par le Red Bull Junior Team depuis Mark Webber en 2013. La marque au taureau a peiné à trouver un remplaçant adéquat à Daniel Ricciardo lorsque ce dernier est parti chez Renault pour la saison 2019, Pierre Gasly et Alexander Albon n'ayant pas donné satisfaction, tous deux régulièrement relégués à une demi-seconde au tour de Max Verstappen. Rappelons qu'Albon va occuper le poste de pilote de réserve et de développement et travailler sur le simulateur en 2021, en parallèle d'une campagne partielle en DTM.

Red Bull s'est finalement tourné vers un Sergio Pérez éjecté de Racing Point (désormais Aston Martin) par l'arrivée de Sebastian Vettel, choix compréhensible : le Mexicain a réalisé une saison 2020 époustouflante en prenant la quatrième place du championnat malgré son absence lors de deux courses pour cause de COVID-19, avec une sensationnelle victoire à la clé au Grand Prix de Sakhir.

"La décision a été extrêmement difficile, et nous avons eu la chance d'avoir le temps de l'évaluer dans le moindre détail – toute la saison, en fait", commente Christian Horner, directeur d'équipe, auprès de Motorsport.com. "Et il est très inhabituel qu'un pilote de la qualité et du talent de Sergio soit sur le marché. Nous avons simplement pensé que nous ferions mieux de mettre un pilote plus expérimenté aux côtés de Max pour 2021."

Lire aussi :

"Nous avons fait le choix adulte de regarder en dehors de notre programme [de pilotes] et de donner sa chance à Sergio. Il a si bien piloté l'an dernier, en particulier dans le dernier tiers de la saison." Le pilote Racing Point aurait pu signer trois podiums consécutifs sur cette période sans une coûteuse panne à Bahreïn.

Lorsque nous lui demandons ce que va apporter Pérez à Red Bull, Horner répond : "Il a dix ans d'expérience en Formule 1, je pense qu'il a démontré sa capacité à tirer le meilleur du pneu Pirelli. Bien sûr, il apporte cette immense expérience – les podiums et résultats qu'il a accomplis dans des voitures qui, jusqu'à l'an dernier, étaient loin d'être compétitives."

"Je connais Sergio depuis longtemps – il a couru pour mon équipe en GP2 et j'ai toujours suivi sa carrière avec intérêt. Les circonstances ont représenté une opportunité et cela avait du sens que Sergio prenne le baquet aux côtés de Max cette année."

Qu'a montré Pérez chez Arden en GP2 ?

C'est en 2009 que Sergio Pérez a couru pour l'écurie Arden International de Christian et Garry Horner dans l'antichambre de la Formule 1. Alors âgé de 19 ans, le Mexicain restait sur une quatrième place en British F3 et a été associé en GP2 à un autre rookie prometteur : Edoardo Mortara, vice-champion en titre de F3 Euro Series.

Pérez avait eu du succès à l'intersaison en GP2 Asia avec l'équipe Campos, signant deux victoires au volant de l'ancienne monoplace qu'était la GP2/05 (utilisée en GP2 Series de 2005 à 2007) mais il a eu moins de réussite dans le championnat principal, malgré son objectif de jouer le titre. Le pilote Arden a souffert de performances moyennes en qualifications, où il était souvent aux portes du top 10, mais à Valence, qualifié quatrième, il est parvenu à monter sur le podium à deux reprises.

Le vainqueur Nico Hulkenberg, ART Grand Prix et Sergio Perez, Telmex Arden International sur le podium

Ce furent ses deux seules arrivées dans le top 3 de l'année ; à nouveau qualifié quatrième à Monza, il a perdu le contrôle sous la pluie dès le début de la Course Principale après un beau dépassement sur son futur coéquipier Nico Hülkenberg. Il s'est classé 12e du championnat, loin du meilleur rookie (ce même Hülkenberg, champion) mais devant Mortara, 14e, auteur d'une victoire mais d'aucun autre podium. Pérez allait avoir bien plus de succès en 2010 avec l'équipe Barwa Addax, deuxième du championnat derrière Pastor Maldonado.

Propos recueillis par Alex Kalinauckas

partages
commentaires
Norris : Le sort d'Albon montre que la F1 est "un monde cruel"

Article précédent

Norris : Le sort d'Albon montre que la F1 est "un monde cruel"

Article suivant

GP d'Australie : échange de dates envisagé entre F1 et MotoGP

GP d'Australie : échange de dates envisagé entre F1 et MotoGP
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sergio Pérez
Équipes Red Bull Racing , Arden International
Auteur Benjamin Vinel
Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari Prime

Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari

La présentation de l'Aston Martin était sans doute la plus attendue cette saison, alors que les nombreux changements apportés à l'équipe s'étendent bien au-delà d'un simple travail de peinture sur la livrée. Mais il est vrai que l'équipe n'aura pas à opérer un redémarrage et peut construire sur de solides fondations.

Formule 1
4 mars 2021
Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

Formule 1
3 mars 2021
L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021