Red Bull a gagné à Monza avec une boîte récalcitrante

Respectivement vainqueur et troisième du Grand Prix d'Italie dimanche dernier, Sebastian Vettel et Mark Webber ont tous les deux signé ce beau résultat malgré des soucis de boîte de vitesses récalcitrante

Respectivement vainqueur et troisième du Grand Prix d'Italie dimanche dernier, Sebastian Vettel et Mark Webber ont tous les deux signé ce beau résultat malgré des soucis de boîte de vitesses récalcitrante.

Ces soucis se sont manifestés dès le vendredi, et l'équipe avait également procédé à des réparations sur les boîtes des deux RB9 avant la course de dimanche. Ce qui n'a pas empêché l'Allemand et l'Australien de composer avec des rapports parfois plus court afin de ménager leur monture.

Vettel a d'ailleurs dû faire basculer le setup de sa monoplace vers un "mode pluie", permettant des changements de rapports adoucis. C'est la raison pour laquelle le feu arrière de la voiture du triple Champion du Monde a clignoté durant l'intégralité du Grand Prix.

"Franchement, c'est un mystère", a confié Adrian Newey. "Monza est particulièrement dur avec la boîte de vitesses, mais nous n'avons jamais eu un tel problème. Pour Mark, c'était sérieux, alors que pour Vettel c'était davantage par précaution. C'est possible que nous ouvrions la boîte de vitesses à l'usine et que tout soit finalement en état dedans."

Christian Horner a quant à lui souligné que Caterham avait utilisé la même boîte de vitesses, couplée au moteur Renault, en ne connaissant aucun problème tout au long du week-end italien.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Sebastian Vettel , Adrian Newey
Type d'article Actualités