Red Bull veut un accord moteur avant de prolonger Ricciardo

La décision concernant le moteur qui sera utilisé pour 2019 par Red Bull sera prioritaire par rapport aux négociations sur un nouveau contrat pour Daniel Ricciardo.

Ricciardo s'interroge sur le fait de rester chez Red Bull, qui l'a soutenu pendant sa carrière en F1, alors que dans le même temps, son équipe hésite à rompre les liens avec son partenaire moteur historique Renault en faveur de Honda.

L'Australien a remporté son septième GP le week-end passé à Monaco, alors que son équipier Max Verstappen – qui a signé un contrat lucratif en fin d'année 2017 – est parti dernier après un accident en essais libres.

"On peut dire que [gagner] a rendu Daniel plus cher, ça a augmenté sa valeur, ou que ça a mis l'équipe dans une position plus intéressante en termes de potentiel pour lui", a déclaré son team principal, Christian Horner.

"La réalité est de trouver une solution pour conclure un accord avec Daniel lors des deux prochains mois. La première chose est de régler la question moteur et ensuite beaucoup de choses en découleront pour [le] pilote."

Horner reconnaît que Ricciardo "élève continuellement son niveau de jeu" alors que l'Australien a encore prouvé sa valeur en signant son second succès, le même nombre que Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, cette année.

Cependant, la décision de Red Bull est cruciale et pourrait définir ses attentes à court terme, mais elle n'est cependant pas aussi simple qu'un choix entre rester un client ou devenir une équipe d'usine. Alors que Renault a frustré Red Bull en raison de son incapacité à atteindre le niveau de performance de Mercedes et Ferrari au cours de l'ère du V6 turbo hybride, Honda a connu trois années catastrophiques avec McLaren suite à son retour en 2015.

Honda est actuellement dans une année de reconstruction avec Toro Rosso et devrait introduire sa première évolution de performance de la saison, au Canada, où Renault va également apporter sa seconde spécification moteur de l'année.

Renault a clairement exprimé son mécontentement envers Red Bull qui retarde sa décision mais Horner a indiqué de nouveau qu'il était important de pouvoir comparer les progrès des deux constructeurs. Il pense que la décision finale "devrait être, avec un peu de chance, assez évidente".

"Tout dépendra des données. Nous avons encore à peu près un mois. Fin juin, début juillet est le moment dont nous avons toujours parlé. Nous attendons avec un grand intérêt de voir la performance relative des moteurs à Montréal dans deux semaines."

Avec Edd Straw

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités
Tags christian horner, honda, renault