Red Bull revient à d'anciennes pièces après le crash de Gasly

Pour la dernière journée des essais hivernaux à Barcelone, Red Bull Racing est revenu à une ancienne spécification de ses déflecteurs latéraux. Un choix contraint, car les pièces évoluées ont été endommagées dans l'accident de Pierre Gasly jeudi après-midi.

Red Bull revient à d'anciennes pièces après le crash de Gasly
Charger le lecteur audio

Hier, l'écurie autrichienne testait de nouveaux déflecteurs autour des pontons de la RB15, comme le montre la photo de Giorgio Piola ci-dessus.

Désormais divisée en deux, la pièce située en partie basse de l'ensemble présentait deux fentes pour créer un flux d'air plus harmonieux autour de la partie inférieure de la monoplace, tandis que la pièce de la partie supérieure est également fixée au fond plat.

Voir aussi :

Ces éléments ont subi des dégâts lors de l'accident dont a été victime Pierre Gasly au virage 9 du Circuit de Barcelona-Catalunya, jeudi après-midi. Le choc contre les protections a été rude et l'équipe a dû mener d'importantes réparations tout au long de la nuit pour permettre à Max Verstappen de prendre la piste ce vendredi.

Le Néerlandais a fait sa première apparition 35 minutes après l'ouverture de la séance matinale, avec des déflecteurs de la précédente spécification. Les tiges utilisées à l'arrière de la voiture la semaine dernière ont également de nouveau été montées pour cet ultime jour de tests. Fixées au bas du montant de l'aileron arrière, elles permettraient de minimiser la flexibilité du fond plat, évitant ainsi de laisser l'air s'agglutiner à certains endroits.

Diffuseur de la Red Bull RB15

partages
commentaires
Gasly juge Ferrari hors de portée de Red Bull
Article précédent

Gasly juge Ferrari hors de portée de Red Bull

Article suivant

Barcelone, J8 - Vettel et Ferrari maintiennent le rythme

Barcelone, J8 - Vettel et Ferrari maintiennent le rythme
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021