Red Bull attend de Renault le respect de son contrat 2016

Red Bull Racing a retrouvé du rythme ce vendredi sur le Hungaroring, avec deux séances d’essais libres encourageantes. Mais cela ne saurait masquer l’année jusque-là très décevante vécue par l’écurie de Milton Keynes, qui subit notamment les difficultés de son partenaire moteur. 

A Budapest, lors des EL2, c’est un nouveau bloc Renault - certes en fin de vie - qui est partie en fumée sur la monoplace de Daniel Ricciardo. Quant à la performance, sur des circuits qui solliciteront davantage de puissance, elle doit encore être délivrée à travers davantage de développements à venir. Mais qui ne sont pas pour tout de suite. 

Lire aussi : Renault proche d’une décision finale pour son implication en F1

"Je ne crois pas que quelque chose soit prévu avant Sotchi [en octobre]", confie Christian Horner, Team Principal de Red Bull. "C’est probablement le plus tôt où l’on pourra voir des développements ou l’utilisation de jetons. Les moteurs que nous avons en ce moment sont ceux avec lesquels nous devons faire."

Attentes toujours présentes

Les rumeurs et les attentes sont grandes autour du Losange, qui donnera prochainement sa décision quant à l’évolution de son implication en Formule 1. Mais quelle qu’elle soit, Red Bull attend que son contrat avec Renault, qui court jusqu’à la fin de la saison 2016, soit honoré.

"Renault devrait être le premier à admettre qu’ils ne sont pas du tout heureux avec la performance et la fiabilité de ce moteur", prévient Horner. "Ils font des progrès, des améliorations. Le problème avec les moteurs est que, contrairement au châssis, il y a des choses qui prennent du temps. Renault a des décisions stratégiques à prendre durant les semaines à venir quant à la direction dans laquelle ils veulent aller, pas seulement pour 2016 mais au-delà."

"Nous avons un accord avec Renault jusqu’à la fin de l’année et bien sûr, en tant que partenaire, nous nous attendons à ce qu’ils nous permettent de courir de manière compétitive. Afin de faire cela nous avons besoin d’un moteur compétitif. Bien sûr, Renault en a besoin plus que quiconque, tout comme pour ses deux équipes clientes."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités
Tags avenir, moteur, red bull, renault