Red Bull aura besoin d'être à son optimum ce week-end

Fabrice Lom, qui supervise les activités de Renault F1 au sein de Red Bull Racing, évoque le week-end de Bahreïn et le programme des semaines à venir

Fabrice Lom, qui supervise les activités de Renault F1 au sein de Red Bull Racing, évoque le week-end de Bahreïn et le programme des semaines à venir.

Fabrice, comment jugez-vous le week-end de Red Bull Racing à Bahreïn ?


Nous savions qu’il allait être difficile, car les caractéristiques du circuit ne convenaient pas aux qualités de la voiture. Nous avons tout de même été déçus de ne pas pouvoir entrer dans le top10 en qualifications. Cependant, il n’y avait pas de quoi dramatiser : Mark Webber a manqué la dixième place pour seulement 0.009 seconde ! De plus, nous étions confiants car nous nous étions montrés très compétitifs dans les longs relais en essais libres. Nous avions raison : Mark a réalisé une course impeccable et il s’est classé septième. Deux points, c’est une excellente moisson compte tenu de la hiérarchie actuelle.

Vous dîtes que les caractéristiques de Bahreïn ne convenaient pas aux qualités de la voiture. Qu’en est-il du moteur ?


Tous les indicateurs montrent que le V8 Renault est au niveau de ses concurrents et qu’il fait plutôt partie du haut de la hiérarchie. Nous n’avons absolument aucune inquiétude sur ce point. Ni en ce qui concerne son niveau de fiabilité. D’ailleurs Barcelone ou même Istanbul devraient nous convenir davantage. Nous sommes donc plutôt sereins quant aux prochaines épreuves qui nous attendent.

Quelles sont vos ambitions pour le premier Grand Prix Européen, à Barcelone ?


Clairement, nous voulons progresser dans la hiérarchie et passer devant le duo Toyota – Jarno Trulli. Plusieurs développements châssis sont attendus, ils ont été testés la semaine dernière sur le circuit catalan. L’objectif est d’améliorer nos performances plus rapidement que nos rivaux et de nous établir comme la quatrième force du plateau. Nous ne voulons pas griller les étapes et tenons à progresser pas à pas. Pour le prochain Grand Prix, Mark utilisera son moteur de Bahreïn et David aura un V8 neuf. Tout le monde connaît ce circuit parfaitement car c’est une base d’essais historique. Nous savons donc que tous nos concurrents seront à leur optimum lors de la prochaine course. A nous de l’être également.

Source : ING Renault F1 Team

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jarno Trulli , Mark Webber
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités