Red Bull va briefer un Verstappen frustré avant le GP de Russie

Red Bull prévoit d'informer Max Verstappen sur ce qui a été fait par Honda afin d'éviter la répétition des problèmes qui l'ont rendu furieux lors du Grand Prix de Toscane.

Red Bull va briefer un Verstappen frustré avant le GP de Russie

Avant le Grand Prix de Russie en fin de semaine à Sotchi, le directeur de Red Bull, Christian Horner, a prévu de discuter avec son pilote Max Verstappen de ce que Honda et l'écurie ont prévu pour essayer de corriger les problèmes techniques rencontrés récemment et qui ont grandement freiné sa dynamique au championnat.

Le Néerlandais a en effet dû retirer sa RB16 lors du GP d'Italie après qu'Honda a repéré un problème grâce aux données de télémétrie. Au GP de Toscane, le #33 a connu un très mauvais départ en raison d'un souci qui lui a fait perdre de nombreuses places, avant d'être pris dans un carambolage au premier tour. Planté dans le gravier, Verstappen a lâché à la radio un remarqué "C'est ce qui arrive avec ce putain de truc de merde !", en référence à ses récentes défaillances.

Lire aussi :

Sur le site de Red Bull, Horner a indiqué : "La frustration de Max après un nouvel abandon est totalement compréhensible. Dès le tout premier tour au Mugello, il était là. Nous avions une voiture très rapide et de vrais progrès ont été faits avec l'équilibre de la voiture. C'est ce qui a été si exaspérant pour lui."

"À chaud, quand vous êtes passés de l'adrénaline du départ à la déception de terminer dans le bac à gravier, il est tout à fait naturel de se défouler à la radio. Nous sentions vraiment qu'en course nous pouvions nous battre avec Mercedes. Il avait fait le plus dur en battant Lewis [Hamilton] au départ et on allait être dans le coup, mais évidemment ça ne s'est pas matérialisé."

"C'était la seconde course consécutive et une immense frustration pour lui parce qu'il a soif de victoire, il veut tellement [gagner]. S'il n'avait pas cette ambition, il ne serait pas le pilote qu'il est, et celui que nous voulons tous voir se battre pour la victoire à chaque week-end. Il doit évacuer cette frustration pour le moment et puis se tourner vers l'avenir. Nous allons étudier cela avec lui avant Sotchi et discuter de ce qui a été fait en coulisses, entre Honda et l'équipe, pour l'aider afin que cela soit rectifié pour la prochaine course."

Lire aussi :

Horner s'attend en tout cas à ce que Mercedes soit la référence en Russie, mais il pense que l'écurie est vulnérable. "Je m'attends à ce que l'écurie Mercedes soit très motivée et plutôt dominante, car c'est leur type de piste. Mais comme nous l'avons vu cette saison, la dégradation des pneus est un facteur intéressant."

"Ils n'ont pas été inquiétés [en Toscane], mais on pouvait entendre à quel point ils étaient nerveux, en demandant à leurs pilotes de ne pas rouler sur les vibreurs. Ce serait donc formidable si nous pouvions être compétitifs à Sotchi et les mettre un peu sous pression, car c'est à ce moment-là que les choses peuvent se passer. En ce qui concerne le championnat, nous sommes vraiment des outsiders désormais et chaque course est une finale de coupe pour nous. Nous allons tout simplement foncer car nous n'avons rien à perdre."

partages
commentaires

Voir aussi :

Qui est Sir Jim Ratcliffe et pourquoi est-il lié à Mercedes F1 ?

Article précédent

Qui est Sir Jim Ratcliffe et pourquoi est-il lié à Mercedes F1 ?

Article suivant

Le Nürburgring va vendre 20'000 billets pour le GP de l'Eifel

Le Nürburgring va vendre 20'000 billets pour le GP de l'Eifel
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021