Red Bull fait "confiance à la FIA" après la réclamation de Mercedes

Red Bull Racing a plutôt mal accueilli la double réclamation portée par Mercedes à l'issue du Grand Prix d'Abu Dhabi.

Red Bull fait "confiance à la FIA" après la réclamation de Mercedes
Charger le lecteur audio

Max Verstappen et Christian Horner ont tous les deux réagi avec une forme d'amertume à la double réclamation portée par Mercedes contre le résultat final du Grand Prix d'Abu Dhabi. Au terme de cette course au scénario invraisemblable, le Néerlandais s'est imposé et a décroché le titre mondial, mais la manière dont la direction de course a géré l'intervention de la voiture de sécurité ainsi que la relance est contestée par Mercedes.

L'écurie de Lewis Hamilton remet également en cause le comportement de Verstappen juste avant cette même relance, lorsqu'il s'est porté à hauteur de son adversaire dans le virage 12. La course avait été neutralisée à quelques tours du drapeau à damier en raison de l'accident de Nicholas Latifi, nécessitant l'intervention des commissaires pour évacuer la Williams du Canadien.

Le fait que certains retardataires seulement, (ceux entre Hamilton et Verstappen, en l'occurrence) et non tous, aient pu se dédoubler, ce dans le même tour que la fin de l'intervention de la voiture de sécurité, est également dans le viseur de Mercedes, qui brandit l'article 48.12 du Règlement Sportif de la Formule 1.

Alors que les représentants de Mercedes et Red Bull Racing sont convoqués devant les commissaires pour éclaircir toute cette situation, les acteurs du clan autrichien ont réagi en évoquant à la fois déception et surprise. "Pas grand-chose à dire là-dessus", a répondu Max Verstappen en conférence de presse. "Je pense que ça résume un peu cette saison."

Le nouveau Champion du monde est également revenu sur la relance polémique de la course dans le dernier tour : "Je voyais qu'il avait du mal à mettre en température les pneus durs, et j'avais du grip, donc je pouvais rester relativement proche. Et bien sûr, avec les pneus tendres, j'avais clairement plus de grip. Mais il y avait encore deux très longues lignes droites après le virage 5, où il y a une possibilité de revenir. C'était très serré entre nous."

Directeur de Red Bull Racing, Christian Horner, s'est montré plutôt serein quant à l'issue de l'enquête en course. "Nous sommes déçus qu'il y ait une réclamation, mais nous faisons confiance à la FIA."

"Ils ont absolument pris la bonne décision", a ajouté le Britannique au micro de Sky Sports. "Les circonstances sont difficiles pour les commissaires, nous leur mettons tous la pression mais ils ont pris la bonne décision."

Lire aussi :

partages
commentaires
Verstappen : "Je veux rester avec Red Bull pour le reste de ma vie"
Article précédent

Verstappen : "Je veux rester avec Red Bull pour le reste de ma vie"

Article suivant

Sainz : "Personne ne se souviendra de ce podium"

Sainz : "Personne ne se souviendra de ce podium"
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021