Red Bull craint la perte d'un autre moteur après l'accident de Pérez

Red Bull craint d'avoir perdu une unité de puissance Honda à la suite du choc subi par Sergio Pérez au premier virage du Grand Prix de Hongrie de F1.

Charger le lecteur audio

Sergio Pérez, qui s'élançait du quatrième emplacement sur la grille, a été pris dans le carambolage provoqué par le freinage manqué de Valtteri Bottas au premier virage. Le Mexicain a subi des dégâts importants sur sa monoplace et, après avoir tenté de rallier les stands, s'est immobilisé en piste quand le moteur a cessé de fonctionner.

Christian Horner a révélé après la course que l'abandon de Pérez était dû à des dommages liés à l'accrochage mais surtout que les premières analyses laissaient craindre que l'unité de puissance Honda soit définitivement hors d'usage. "[Le moteur] a perdu toute son eau immédiatement", a déclaré Horner.

"Nous devrons l'examiner plus en détail, mais les premiers rapports indiquent qu'il ne pourra plus être utilisé." Si le moteur est véritablement inutilisable, alors Pérez devra monter son troisième et dernier bloc turbo hybride de la saison à l'occasion du Grand Prix de Belgique, au retour de la trêve.

Lire aussi :

Lors d'un week-end où des craintes se sont finalement fait jour autour du moteur de Max Verstappen qui a subi le crash de Silverstone, et qui a dû être changé avant la course de ce dimanche, Red Bull pourrait subir un coup très dur plus tard dans la saison s'il faut monter une quatrième unité de puissance. Cela entraînerait en effet des pénalités importantes lors d'au moins une épreuve.

Interrogé par Motorsport.com sur l'espoir de terminer la saison sans avoir besoin d'un quatrième moteur pour l'un ou l'autre des pilotes, Horner a répondu : "Très mince, j'en ai peur. Et c'est très frustrant pour Honda parce que ce n'est pas dû à la fiabilité, mais à des accidents que nous n'avons pas causés. Ils en subissent donc les conséquences, tout comme nous du côté du châssis."

À propos de l'incident en lui-même, Horner a ajouté : "Je ne pense pas que nous pouvions faire quoi que ce soit. C'est la brutalité de la course, n'est-ce pas ? Je pense que, malheureusement, vous avez vu Valtteri prendre un mauvais départ, il a manifestement mal évalué son freinage et il a fait un excellent travail pour Mercedes en sortant nos deux voitures. Il y a eu une quantité importante de dégâts. Cela a coûté un autre moteur à Sergio et évidemment Max a ensuite été fortement compromis."

partages
commentaires
Crash de Bottas : Norris attend mieux de la part de top pilotes
Article précédent

Crash de Bottas : Norris attend mieux de la part de top pilotes

Article suivant

Stats Hongrie 2021 - Ocon hisse haut les couleurs françaises !

Stats Hongrie 2021 - Ocon hisse haut les couleurs françaises !
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021