Red Bull déploie son département moteur avec une ambition décuplée

Red Bull veut attirer les meilleurs profils pour son futur département moteur, et appliquera "exactement la même philosophie" que par le passé côté châssis.

Red Bull déploie son département moteur avec une ambition décuplée

À Milton Keynes, les travaux ont débuté cette semaine pour préparer la nouvelle usine ultra-moderne qui accueillera le département moteur de Red Bull Racing, baptisé Red Bull Powertrains. Le chantier est lancé pour se doter d'une infrastructure efficace, mais l'ambition est également d'attirer les "meilleurs talents" possibles pour venir y travailler.

L'an prochain, conséquence du retrait de Honda, Red Bull héritera des unités de puissance du motoriste japonais et devra se charger de leur exploitation. Pour réussir son pari, l'écurie autrichienne ne lésine pas sur les efforts ni sur les investissements consentis. Réputée pour son savoir-faire en matière de conception de châssis, la structure veut acquérir à terme les mêmes lettres de noblesse en matière de motorisation. Il y a des années de cela, pour devenir une référence côté châssis, Red Bull avait recruté Adrian Newey comme directeur technique. Une stratégie qui devrait s'appliquer de la même manière aujourd'hui pour le département moteur.

Lire aussi :

"Nous appliquerons exactement la même philosophie que ce que nous avons fait au niveau châssis", confirme Christian Horner dans un entretien exclusif accordé à Motorsport.com. "Exactement comme nous l'avions fait avec le châssis, l'intention est de s'assurer que nous attirions les bons et les meilleurs talents. En définitive, la F1 est toujours un sport d'équipe. C'est un sport fait de gens. Et c'est l'une des raisons fondamentales pour lesquelles nous hébergeons nos installations sur le site de Milton Keynes. C'est pour s'assurer qu'il y ait cette intégration en douceur entre l'unité de puissance et le châssis."

Conçu sur mesure au sein du complexe déjà existant de Red Bull à Milton Keynes, en Grande-Bretagne, le nouveau bâtiment dédié aux moteurs est actuellement en cours de préparation pour être parfaitement adapté aux besoins. La proximité entre le département châssis et celui des moteurs a été rapidement identifiée comme primordiale par l'écurie, qui deviendra la seule à compter une telle situation géographique avec Ferrari.

Si dans un premier temps Red Bull récupérera la propriété intellectuelle de Honda et en conservera l'essentiel, à plus long terme l'ambition est de produire un moteur entièrement nouveau pour la future réglementation 2025. Avoir le contrôle à la fois de la partie châssis et de la section moteur fera entrer l'écurie dans une dimension supérieure.

"C'est terriblement excitant", ne cache pas Christian Horner. "Évidemment, le gel des moteurs était important pour assurer ce qui sera effectivement une période d'intérim. Mais pour le nouveau moteur, quand il arrivera, potentiellement en 2025, nous sommes en train de construire une structure. Nous allons hériter de personnes formidables et talentueuses de chez Honda, mais nous sommes absolument déterminés à faire en sorte d'avoir les bonnes personnes dans les bons rôles, d'une manière efficace qui s'intègre pleinement avec la partie châssis."

Propos recueillis par Jonathan Noble 

partages
commentaires
Mercedes admet sa faiblesse lors des arrêts au stand

Article précédent

Mercedes admet sa faiblesse lors des arrêts au stand

Article suivant

Pourquoi Bottas n'arrivait pas à dépasser à Imola

Pourquoi Bottas n'arrivait pas à dépasser à Imola
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing
Tags christian horner
Auteur Basile Davoine
Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne Prime

Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne

Ces dernières années, les critiques sont devenues récurrentes envers le circuit de Barcelone, présent au calendrier depuis désormais trente ans. Malgré un spectacle de bonne facture en 2021, notamment grâce à la bataille stratégique entre Mercedes et Red Bull, le tracé catalan a de nouveau affiché ses failles, qui doivent être réparées pour atteindre les objectifs de la F1 actuelle.

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes Prime

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes

Mercedes règne en maître sur la Formule 1 depuis le début de l'ère hybride, et c'est en partie grâce à Petronas.

Formule 1
12 mai 2021
Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé Prime

Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé

Au volant de la meilleure monoplace du plateau, Jacques Villeneuve n'a pas marqué le moindre point au Grand Prix de Monaco en 1996 et en 1997, avec deux des pires courses de sa carrière. Son père Gilles s'était pourtant illustré en Principauté.

Formule 1
11 mai 2021
Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021

Après le Grand Prix d'Espagne, quatrième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
10 mai 2021
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021