Red Bull déploie son département moteur avec une ambition décuplée

Red Bull veut attirer les meilleurs profils pour son futur département moteur, et appliquera "exactement la même philosophie" que par le passé côté châssis.

Red Bull déploie son département moteur avec une ambition décuplée

À Milton Keynes, les travaux ont débuté cette semaine pour préparer la nouvelle usine ultra-moderne qui accueillera le département moteur de Red Bull Racing, baptisé Red Bull Powertrains. Le chantier est lancé pour se doter d'une infrastructure efficace, mais l'ambition est également d'attirer les "meilleurs talents" possibles pour venir y travailler.

L'an prochain, conséquence du retrait de Honda, Red Bull héritera des unités de puissance du motoriste japonais et devra se charger de leur exploitation. Pour réussir son pari, l'écurie autrichienne ne lésine pas sur les efforts ni sur les investissements consentis. Réputée pour son savoir-faire en matière de conception de châssis, la structure veut acquérir à terme les mêmes lettres de noblesse en matière de motorisation. Il y a des années de cela, pour devenir une référence côté châssis, Red Bull avait recruté Adrian Newey comme directeur technique. Une stratégie qui devrait s'appliquer de la même manière aujourd'hui pour le département moteur.

Lire aussi :

"Nous appliquerons exactement la même philosophie que ce que nous avons fait au niveau châssis", confirme Christian Horner dans un entretien exclusif accordé à Motorsport.com. "Exactement comme nous l'avions fait avec le châssis, l'intention est de s'assurer que nous attirions les bons et les meilleurs talents. En définitive, la F1 est toujours un sport d'équipe. C'est un sport fait de gens. Et c'est l'une des raisons fondamentales pour lesquelles nous hébergeons nos installations sur le site de Milton Keynes. C'est pour s'assurer qu'il y ait cette intégration en douceur entre l'unité de puissance et le châssis."

Conçu sur mesure au sein du complexe déjà existant de Red Bull à Milton Keynes, en Grande-Bretagne, le nouveau bâtiment dédié aux moteurs est actuellement en cours de préparation pour être parfaitement adapté aux besoins. La proximité entre le département châssis et celui des moteurs a été rapidement identifiée comme primordiale par l'écurie, qui deviendra la seule à compter une telle situation géographique avec Ferrari.

Si dans un premier temps Red Bull récupérera la propriété intellectuelle de Honda et en conservera l'essentiel, à plus long terme l'ambition est de produire un moteur entièrement nouveau pour la future réglementation 2025. Avoir le contrôle à la fois de la partie châssis et de la section moteur fera entrer l'écurie dans une dimension supérieure.

"C'est terriblement excitant", ne cache pas Christian Horner. "Évidemment, le gel des moteurs était important pour assurer ce qui sera effectivement une période d'intérim. Mais pour le nouveau moteur, quand il arrivera, potentiellement en 2025, nous sommes en train de construire une structure. Nous allons hériter de personnes formidables et talentueuses de chez Honda, mais nous sommes absolument déterminés à faire en sorte d'avoir les bonnes personnes dans les bons rôles, d'une manière efficace qui s'intègre pleinement avec la partie châssis."

Propos recueillis par Jonathan Noble 

partages
commentaires
Mercedes admet sa faiblesse lors des arrêts au stand

Article précédent

Mercedes admet sa faiblesse lors des arrêts au stand

Article suivant

Pourquoi Bottas n'arrivait pas à dépasser à Imola

Pourquoi Bottas n'arrivait pas à dépasser à Imola
Charger les commentaires
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021