Red Bull s'est éloigné de Hülkenberg après la victoire de Pérez

En discussion avancée avec Red Bull lors de la saison 2020, Nico Hülkenberg a vu une place dans l'écurie autrichienne lui filer entre les doigts après la victoire de Sergio Pérez au Grand Prix de Sakhir, en fin de saison.

Red Bull s'est éloigné de Hülkenberg après la victoire de Pérez

Même s'il n'est pas présent sur la grille de départ cette saison, Nico Hülkenberg conserve un pied en Formule 1. À la suite de trois remplacements effectués l'an passé chez Racing Point, l'Allemand occupe de nouveau le poste de pilote de réserve de l'écurie, renommée Aston Martin. Pourtant, les choses auraient pu être très différentes en 2021. Interrogé dans le cadre de l'émission Formula 1 Café de Ziggo Sport, Hülkenberg a révélé qu'il était en contact avec Red Bull en 2020.

Alors qu'Alexander Albon ne cessait de décevoir son employeur, Red Bull a pris contact avec plusieurs pilotes, dont l'ancien pensionnaire de Renault, pour rejoindre Max Verstappen en 2021. Finalement, la victoire de Sergio Pérez au Grand Prix de Sakhir a fini par convaincre l'écurie et le Mexicain a été retenu aux dépens de Hülkenberg.

"C'était tout au long de la deuxième moitié de l'année dernière", se rappelle l'Allemand au sujet de ses discussions avec Red Bull. "[Les discussions] se sont arrêtées lorsque [Pérez] a commencé à vraiment bien piloter lors des dernières courses. Après sa victoire à [Bahreïn], c'était vraiment terminé."

"Je ferais mieux de ne pas regarder [Pérez courir], sinon je vais me mettre à pleurer", plaisante-t-il. "Je n'y pense pas tant que ça."

Lire aussi :

En plus de son rôle de réserviste au sein d'Aston Martin, Hülkenberg pourrait également être appelé à effectuer un remplacement chez Mercedes. Les chances de voir l'Allemand dans la monoplace noire sont toutefois très minces puisque Mercedes dispose déjà de ses propres réservistes, Nyck de Vries et Stoffel Vandoorne, tous deux pilotes de la marque à l'étoile en Formule E.

"Mercedes n'est en fait qu'une petite partie de mon travail", continue Hülkenberg. "Cela ne concerne que quelques courses. Stoffel et Nyck roulent en Formule E et en WEC donc, parfois, ils ne sont pas disponibles. Dans ces situations, c'est moi qui suis le gars à appeler."

Enfin, les journalistes de Ziggo Sport ont évoqué le début de saison très difficile de Sebastian Vettel sous ses nouvelles couleurs, celles du British Racing Green d'Aston Martin. Les mauvaises performances du quadruple Champion du monde pourraient-elles pousser l'équipe à le remplacer par un autre pilote allemand ? "Non, je ne le pense pas", répond Hülkenberg. "Je pense que [Vettel] va finir la saison, il y a encore des choses à faire. Cela prendra du temps, il ne se sent pas encore très bien et on peut le voir sur la feuille des temps. Mais bon, je ne suis pas celui qui prend les décisions."

partages
commentaires
Williams : Russell a un potentiel "très proche" de Hamilton

Article précédent

Williams : Russell a un potentiel "très proche" de Hamilton

Article suivant

Alonso : Plusieurs équipes joueront le titre dans quelques années

Alonso : Plusieurs équipes joueront le titre dans quelques années
Charger les commentaires
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021
Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée Prime

Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée

Les avis sont divisés sur la place du Grand Prix de Monaco au sein du calendrier de la Formule 1. Néanmoins, l'épreuve continue d'offrir un défi unique pour les pilotes et les équipes.

Formule 1
1 juin 2021
Pourquoi les qualifications freinent la progression de Pérez Prime

Pourquoi les qualifications freinent la progression de Pérez

À Monaco, Sergio Pérez a réalisé sa meilleure course depuis qu'il a rejoint Red Bull en s'élançant de la neuvième place sur la grille pour atteindre la quatrième position sous le drapeau à damier.

Formule 1
31 mai 2021