Red Bull en faveur d'une F1 à deux moteurs

Christian Horner, Directeur de l'équipe Red Bull, affirme être ouvert à l'idée d'employer en Formule 1 deux types de moteurs différents, des V8 et des V6, après que Bernie Ecclestone a lancé l'idée.

Après Force India, c'est donc Red Bull qui apporte son soutien à la proposition du grand patron de la F1, qui souhaite que les équipes moins fortunées disposent soit d'un V8, soit d'un V6 bi-turbo, agrémenté dans les deux cas du système KERS. Ces voitures seraient donc alignées aux côtés des monoplaces des top team, toujours propulsées par les V6 hybrides actuels, mais plus puissants.

Lire aussi : 
Ecclestone - "La F1 pourrait poursuivre avec deux moteurs différents" -
Force India soutient Ecclestone pour une F1 avec des V6 et des V8

Ces discussions ont lieu dans le cadre du vote pour le prochain règlement technique et sportif en vue de la saison 2017.  Étant donné les problèmes actuellement rencontrés par Renault avec son V6 turbo hybride, cette idée pourrait recueillir l'aval du motoriste français et de ses deux équipes, Red Bull et Toro Rosso.

Le V8, ou V6 bi-turbo, utilisé avec le KERS, pourrait représenter une alternative pour l'entité d'ensemble Red Bull-Renault, idée à laquelle Christian Horner se montre déjà favorable.

"C'est un concept intéressant," a-t-il déclaré à Motorsport.com. "Nous allons y réfléchir attentivement, il faut bien sûr penser à tous les avantages et à tous les inconvénients que cela pourrait représenter. Mais deux moteurs différents se battant pour le titre, c'est déjà arrivé en F1, alors pourquoi pas de nouveau? L'idée est très bonne et devrait intéresser Renault."

La décision sera prise en connaissance de cause

En effet, cela pourrait non seulement réduire les coûts de production pour le manufacturier tricolore, mais également niveler les forces en présence selon la façon dont la FIA parviendrait à gérer la parité entre les deux types de moteurs.

Ce dernier point représente certainement le plus grand défi au cœur de ce projet, mais Horner est d'avis que rien n'est impossible.

"Il y a toutes sortes de permutations possibles pour les ingénieurs, il suffit de se pencher à fond sur le concept. Nous pouvons aujourd'hui tout simuler et il ne sera donc pas difficile d'imaginer ce que cela pourrait donner. Au lieu de tenter de deviner la situation dans laquelle nous nous retrouverions, nous pouvons l'anticiper et les décisions pourront être prises en connaissance de cause."

Vraisemblablement, l'ensemble des patrons les plus influents devraient rapidement examiner l'idée au sein du Groupe Stratégique. Le temps presse, car Ecclestone, Pirelli et les motoristes souhaitent que le règlement 2017 soit adopté au plus vite, dans les prochaines semaines si possible.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités
Tags bernie ecclestone, christian horner, deux moteurs, f1, groupe stratégique, hybride, red bull, réglement, v6, v8, vote