Red Bull - Encore beaucoup à faire pour que la RB11 soit prête

Deuxième du championnat constructeurs l'année passée, après quatre saisons de domination, Red Bull Racing se retrouve désormais dans la peau du challenger

Deuxième du championnat constructeurs l'année passée, après quatre saisons de domination, Red Bull Racing se retrouve désormais dans la peau du challenger. Seule équipe capable de contester quelques victoires à Mercedes en 2014, Red Bull espère pouvoir davantage mener la vie dure à l'écurie de Brackley cette saison. Il faudra également s'appuyer sur un Daniel Ricciardo qui devra confirmer son éclosion au sommet de la F1, et sur un

Daniil Kvyat décomplexé

après une année comme débutant chez Toro Rosso.

"Ils sont tous les deux très rapides, ce sont tous les deux des produits du Junior Team, alors il y a une dynamique réellement excitante au sein de l'équipe", rassure le team principal Christian Horner. "C'est une véritable évolution pour l'équipe d'avoir deux pilotes si jeunes et si prometteurs. Ils savent ce qui est attendu d'eux et c'est notre travail de les soutenir et tirer le meilleur avec eux."

Mercedes restera la référence

A Milton Keynes, toute l'équipe Red Bull travaille d'arrache-pied, ce qui a été le cas tout au long de la saison dernière avec un développement impressionnant, et aussi tout au long de l'hiver. Horner est confiant, mais il sait également que Mercedes sera de nouveau la référence. Reste à savoir dans quelle mesure ?

"L'année dernière était difficile mais nous avons malgré tout terminé deuxième du championnat constructeurs, troisième du championnat pilotes avec Daniel, et remporté trois Grand Prix", rappelle le Britannique. "Je dirais que c'était une année d'évolution, particulièrement au regard de l'unité de puissance. Mais toute l'équipe a travaillé incroyablement dur pendant l'hiver et nous espérons réduire cet écart avec Mercedes. Ils seront de nouveau la référence mais j'espère que nous allons pouvoir leur donner du fil à retordre."

"La question est de savoir ce qu'ils ont fait pendant l'hiver et ce que les autres équipes ont fait ? Nous savons où nous sommes, mais d'ici Melbourne, voire même les trois ou quatre premières courses, on ne verra pas vraiment quelle est la hiérarchie."

Un temps de production plus réduit que jamais

Alors que les premiers essais hivernaux débutent dimanche à Jerez, la nouvelle monoplace n'a pas encore pointé le bout de son nez. Red Bull n'a pas annoncé de présentation pour sa RB11, qui pourrait tout simplement crever l'écran quelques minutes avant son entrée en piste, dans la pitlane de Jerez. La RB11 est-elle prête ? "Non, pas encore", avoue Horner.

"Nous sommes pied au plancher en ce qui concerne la construction de la voiture en ce moment : c'est probablement le temps le plus court de production et d'assemblage parmi nos dix saisons. Ce que l'équipe a fait jusqu'à présent est incroyable. Il y a encore beaucoup de choses à faire avant dimanche."

Horner confie qu'il faut également affiner la manière dont seront utilisées les possibilités de développer l'unité de puissance Renault en cours de saison.

"Le châssis est davantage une évolution ; évidemment il y a eu beaucoup de concentration sur le moteur et je crois qu'avec les nouvelles règles et le dégel moteur, il faut voir les choses stratégiquement et quelles évolutions on peut introduire."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo , Daniil Kvyat
Équipes Red Bull Racing , Toro Rosso , Mercedes
Type d'article Actualités