Red Bull explique l'abandon d'Albon au Nürburgring

C'est un radiateur percé par des débris qui a contraint Alexander Albon à abandonner lors du Grand Prix de l'Eifel, sur le Nürburgring.

Red Bull explique l'abandon d'Albon au Nürburgring

Red Bull Racing a révélé les raisons de l'abandon d'Alexander Albon au Grand Prix de l'Eifel, déplorant une belle occasion manquée pour son pilote malgré un début de course qui avait été mouvementé. Il a d'ailleurs été le premier à passer par les stands pour se débarrasser des pneus tendres, après avoir été victime de vibrations en raison d'un blocage de roue dans le premier tour. C'est ensuite un contact évitable avec Daniil Kvyat qui lui a coûté cher, ne laissant pas d'autre choix aux commissaires que celui de lui infliger une pénalité de cinq secondes. Une sanction qui n'a même pas été purgée, puisqu'un radiateur percé a forcé l'écurie à faire abandonner son pilote.

Lire aussi :

"Il a eu un gros blocage de roue au virage 3, dans le premier tour", explique Christian Horner, directeur de Red Bull Racing. "Nous étions préoccupés par le fait ce soit allé trop loin sur la bande de roulement. Nous pouvions voir des vibrations qui s'intensifiaient, au point de dépasser le seuil [acceptable]. Par sécurité, nous devions le faire rentrer à ce moment-là. Il a ensuite commencé à bien progresser depuis le fond du peloton, mais il a malheureusement récolté des débris qui ont percé le radiateur et le circuit de refroidissement. Nous avons vu les températures qui commençaient à monter en flèche. Nous n'avions pas d'autre choix que celui de stopper la voiture avant de perdre un moteur."

"C'est dommage pour sa course, je pense qu'il aurait couru contre Pérez et Ricciardo, même avec ce plat [sur un pneu] et cet arrêt prématuré. C'est dommage pour lui de ne pas le voir concrétiser aujourd'hui, car il a réalisé un week-end plutôt raisonnable. C'est ennuyeux qu'il n'en décroche pas le résultat, car je pense qu'il y avait plus à venir."

C'est la troisième fois cette saison qu'Alex Albon achève un week-end sans inscrire le moindre point, ce qui le fait chuter à la septième place du championnat. Il accuse désormais 14 unités de retard sur la quatrième place occupée par Daniel Ricciardo, tout en étant également devancé par Sergio Pérez et Lando Norris.

"Il y a eu ce blocage de roue dans le premier tour", résume le pilote thaïlandais, frustré. "Ça a vraiment compromis la course. C'est dommage, car la voiture était rapide. Sans ce problème, nous aurions pu faire quelque chose. Nous étions plutôt lents avec le plat sur le pneu, alors je suis sûr que la voiture avait du rythme." Interrogé sur l'accrochage avec Kvyat, Albon a reconnu avoir commis une "erreur de jugement" en se rabattant trop rapidement devant la monoplace du Russe.

partages
commentaires
Bottas : "Il faudrait un miracle" pour croire encore au titre

Article précédent

Bottas : "Il faudrait un miracle" pour croire encore au titre

Article suivant

Alonso attendu au volant de la Renault la semaine prochaine

Alonso attendu au volant de la Renault la semaine prochaine
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de l'Eifel
Catégorie Course
Lieu Nürburgring
Pilotes Alexander Albon
Équipes Red Bull Racing
Auteur Basile Davoine
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021
La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Formule 1
20 avr. 2021
Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 avr. 2021
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021