Red Bull fait blocus sur un vote concernant le RRA

Christian Horner a fait savoir aux instances dirigeantes de la Formule 1 qu’il était opposé à une limitation des dépenses des équipes telle qu’elle est prévue par le RRA (Accord sur la Restriction des Ressources)

Christian Horner a fait savoir aux instances dirigeantes de la Formule 1 qu’il était opposé à une limitation des dépenses des équipes telle qu’elle est prévue par le RRA (Accord sur la Restriction des Ressources).

Lors d’un vote à l'unanimité qui devait autoriser la FIA à s’impliquer dans la limitation des coûts à partir de 2013, le directeur de Red Bull et celui de Toro Rosso ont été les seuls à s’opposer à cette mesure, repoussant une éventuelle participation de la FIA à 2014.

Sur le fond, Horner n’est pas opposé au fait que les équipes doivent limiter leurs dépenses, mais il ne veut pas de contrôles financiers stricts avec un budget à ne pas dépasser. "Notre position est simple : la Formule 1 n’est pas une affaire de comptables. C’est avant tout un sport, et des réglementations sportives et techniques restrictives seraient une meilleure façon de contrôler les coûts que des audits et des inspections à n’en plus finir", explique le Britannique.

Ce que Horner redoute, c’est de voir une réglementation financière trop sévère empêcher les équipes de développer leurs monoplaces, et de la façon souhaitée. "Il est important de ne pas brider la créativité et l’ingéniosité des équipes, comme il est important de limiter leurs dépenses", argumente le patron du team de Milton Keynes.

Christian Horner souhaite que la manière de limiter les budgets soit repensée, en concertation avec les autres équipes et les dirigeants de la Formule 1. "Nous sommes absolument d’accord avec les autres équipes sur le fait qu’il faille s’assurer que les coûts soient contrôlés en Formule 1, mais nous sommes aussi convaincus que ce contrôle des dépenses ne peut pas être fait avec un RRA tel qu’il existe actuellement", a déclaré le patron de Red Bull, déterminé à ne pas céder sur ce dernier point.

Avec le renouvellement des accords concorde et maintenant les problèmes liés au RRA, l’atmosphère dans le paddock risque d’être tendue ces prochains mois, puisque les différents protagonistes semblent décidés à ne rien lâcher à la partie adverse.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités