Red Bull fait l’éloge d’un Pierre Gasly "excellent" et au niveau "des titulaires"

partages
Red Bull fait l’éloge d’un Pierre Gasly
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
26 juin 2015 à 13:40

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11
La Red Bull Racing RB11 de Daniel Ricciardo, Red Bull Racing est ramenée aux stands sur un camion-plateau
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11
Pierre Gasly, pilote d'essais Red Bull Racing RB11

Les conditions météo n'ont pas été optimales pendant l'intégralité des deux jours d'essais privés ayant suivi le Grand Prix d'Autriche, sur le tracé du Red Bull Ring. Mais tout roulage en cours de saison est bon à prendre, particulièrement pour les équipes qui tentent de recoller avec les avant-postes, comme Red Bull Racing.

Dès lors, le fait d'avoir parcouru un total de 112 boucles lors de la seconde journée réjouit Guillaume Rocquelin, Directeur de l'Ingénierie course. Des données importantes ont été collectées avec le programme. "Ce fut un test plutôt réussi. La première journée a bien entendu été un peu compromise par la météo, mais une fois que les conditions se sont améliorées, nous avons aligné 80 tours sur un laps de temps de 4 heures sans problèmes", décrit-il.

 

Pierre Gasly à la hauteur des attentes placées en lui

Rocquelin se montre très élogieux à l'égard de son compatriote Pierre Gasly, qui a aligné du roulage mardi.

"La première journée s'est plus orientée sur les données avec Pierre Gasly au volant, qui a aligné beaucoup de runs de tests secondaires et le résultat a été bon. Pierre est excellent. Son retour technique est super, et il est à l'aise dès qu'il entre [dans l'auto] et signe des temps au tour comparables à ceux des pilotes titulaires. Il délivre exactement ce que l'on attend".

Les travaux réalisés par Daniel Ricciardo au cours de la seconde journée se sont essentiellement concentrés sur des évaluations aérodynamiques destinées à la validation de certains développements. L’auto s’est immobilisée dans l’après-midi mais Rocquelin minimise les conséquences.

"C’était plus spectaculaire que ça n’en avait l’air et Daniel a été en mesure  de ressortir. Une partie de l’objectif était de retirer ce qu’on pouvait du weekend, qui fut une course assez solide pour Daniel [10ème à Spielberg, ndlr], et de trouver des réponses à une paire de questions posées par la course. Nous avons été en mesure de faire cela et partons satisfaits d’Autriche, après avoir déroulé deux journées de travail très productives".

 

Prochain article Formule 1
Todt aux équipes : Donnez-moi le pouvoir de changer la F1!

Article précédent

Todt aux équipes : Donnez-moi le pouvoir de changer la F1!

Article suivant

La F1 doit en faire plus pour son manufacturier de pneus

La F1 doit en faire plus pour son manufacturier de pneus