Red Bull force la FIA à une clarification sur la combustion d'huile

partages
commentaires
Red Bull force la FIA à une clarification sur la combustion d'huile
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
Co-auteur: Franco Nugnes
6 mars 2017 à 17:32

La FIA a rappelé aux motoristes qu'ils n'étaient pas autorisés à utiliser l'huile moteur comme du carburant, alors que Red Bull suspectait Mercedes d'avoir recours à une telle astuce en qualifications.

Ces douze derniers mois, Mercedes a attiré l'attention en parvenant à extraire plus de performance de son moteur en qualifications, avec un avantage de puissance qui était plus évident que celui vu en course.  

La concurrence a imaginé que Mercedes utilisait peut-être intelligemment un excès d'huile en la faisant "brûler" pour générer un boost de puissance en Q2 et en Q3, grâce à des additifs.

Les unités de puissance fonctionnant en circuit fermé, la possibilité d'utiliser de l'huile comme carburant a augmenté, car elle est davantage susceptible d'être aspirée dans la chambre de combustion. Cependant, un tel procédé constituerait théoriquement une infraction au règlement, car les motoristes ont des contraintes strictes concernant les produits chimiques pouvant être utilisés pour alimenter les moteurs.

Mercedes dément

Mercedes assure ne pas avoir eu recours à de tels stratagèmes et avoir toujours respecté le règlement, mais ne s'est pas pour autant montré très coopératif pour dissiper les suspicions.

La question a été discutée pendant l'hiver, lors des réunions entre les directeurs techniques, Red Bull se montrant particulièrement pressant pour s'assurer que la situation soit clarifiée. En réponse, Mercedes aurait eu la volonté d'imposer une limite d'utilisation d'huile de 5 kg, mais une telle quantité était perçue comme suffisante pour avoir recours au détournement d'utilisation suspecté.

Red Bull a ensuite écrit à la FIA pour obtenir une clarification quant à ce qui était autorisé ou non. Le département technique de la FIA a répondu en confirmant que toute combustion d'huile en qualité de carburant constituait une enfreinte au règlement. Cependant, la FIA a reconnu qu'il était impossible d'exclure le fait qu'une "consommation" d'huile ait lieu lors de l'utilisation du moteur.

La limite du débit de carburant

Depuis le début de l'ère turbo hybride en F1, l'accent est mis sur la manière pour les équipes d'obtenir plus de puissance, à travers des limitations de débit et de quantité de carburant. On se souvient qu'en 2015, certaines équipes étaient suspectées de stocker intelligemment de l'essence au-delà des débitmètres afin de l'utiliser ensuite.

La FIA avait également mené une enquête pour savoir si des motoristes avaient utilisé des additifs avec leur huile, qui auraient permis de générer de la puissance supplémentaire en les brûlant. Lors du Grand Prix du Canada 2015, l'instance internationale avait effectué des tests détaillés sur certaines monoplaces afin de s'assurer qu'il n'y avait aucune infraction.

Article suivant
Du vert ou du rouge pour le casque de Hülkenberg ?

Article précédent

Du vert ou du rouge pour le casque de Hülkenberg ?

Article suivant

Technique - Comment Renault a progressé avec la R.S.17

Technique - Comment Renault a progressé avec la R.S.17
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités