Red Bull n'exclut pas de fournir ses moteurs à Williams

Pourrait-on voir des Williams à moteur Red Bull à l'avenir ? Ce n'est pas impossible, d'après la marque au taureau.

Red Bull n'exclut pas de fournir ses moteurs à Williams

La saison prochaine, un protégé de Red Bull rejoindra Williams en tant que pilote titulaire. Alexander Albon, actuel réserviste de Red Bull Racing après deux saisons en Grand Prix dans cette écurie et précédemment chez AlphaTauri, va remplacer son compatriote George Russell à Grove. Pendant un an, il abandonnera ses liens contractuels avec Red Bull, même s'il s'attend cependant à conserver le taureau rouge sur son casque.

Lire aussi :

Dans le même temps, le constructeur anglo-autrichien bâtit ses infrastructures moteur à Milton Keynes pour prendre le relais de Honda après le départ de son motoriste nippon au terme de la saison 2021. Dans un premier temps, seules les écuries du groupe resteront propulsées par ces unités de puissance, mais il semble que la nouvelle réglementation moteur – probablement à partir de 2026 – puisse représenter l'opportunité d'adopter des équipes clientes.

"Nous n'avons évidemment pas encore d'infrastructures moteur", souligne Christian Horner, directeur de Red Bull Racing. "Nous sommes occupés à les construire, et nous avons assez à faire en fournissant deux écuries à ce stade. Mais bien sûr, quand la nouvelle réglementation sera à l'horizon, on ne peut jamais dire jamais pour l'avenir."

Quoi qu'il en soit, en 2022, Red Bull devra composer sans la précieuse contribution d'Alexander Albon sur le simulateur. Sur les traces des Brendon Hartley, Sébastien Buemi et autres Pierre Gasly, l'Anglo-Thaïlandais joue un rôle majeur lors des week-ends de Grand Prix (avant que la monoplace ne soit sous le régime de parc fermé) afin de trouver les réglages optimaux.

"Il va nous manquer en raison de son expérience et de son éthique de travail", ajoute Horner. "Il a juste un très grand esprit d'équipe. Mais nous avons de grands jeunes talents qui arrivent et se forment. Nous avons Liam Lawson, Dennis Hauger en F3, donc nous ne sommes pas à court de talents. Puis nous avons les gars plus expérimentés comme Sébastien Buemi et Jake Dennis."

Cependant, en attendant, Albon ne va pas chômer. "Alex est avec nous jusqu'à la fin de l'année, ou au moins jusqu'à la fin de la saison. Sa quantité de travail lors des trois prochains mois sera significative", conclut Horner.

Propos recueillis par Jonathan Noble

partages
commentaires
Stats Italie 2021 - McLaren est de retour !

Article précédent

Stats Italie 2021 - McLaren est de retour !

Article suivant

Verstappen-Hamilton : la FIA ne modifiera pas les vibreurs de Monza

Verstappen-Hamilton : la FIA ne modifiera pas les vibreurs de Monza
Charger les commentaires
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021