Red Bull et Honda précisent leur collaboration pour 2022

Entre soutien logistique en 2022 et partenariat au-delà de la Formule 1 ensuite, les liens entre Red Bull et Honda sont très loin d'être rompus.

Red Bull et Honda précisent leur collaboration pour 2022

Un retrait de la Formule 1, mais pas de divorce pour Honda avec Red Bull. Au contraire, les liens entre les deux entités vont durer et même se consolider bien au-delà de la simple sphère sportive de la catégorie reine. Si le motoriste japonais s'apprête à achever sa dernière saison d'engagement officiel, d'ailleurs célébrée ce week-end à travers une livrée spéciale sur la RB16B au Grand Prix de Turquie, en coulisses le partenariat restera très marqué.

On le sait, dès l'an prochain Red Bull exploitera en son nom propre l'unité de puissance Honda, reprenant à son compte la propriété intellectuelle de la marque. L'équipe autrichienne se dote actuellement d'un département moteur à Milton Keynes, avec de grandes ambitions à court, moyen et long terme. L'engagement de Honda en F1 ne sera plus officiel après cette saison, néanmoins le constructeur demeurera impliqué en 2022.

L'an prochain, Red Bull Powertrains bénéficiera du soutien de Honda pour l'assemblage des moteurs, l'ingénierie et les opérations piste. En 2023, Red Bull prendra la totalité de ces responsabilités à sa charge, après cette période de transition pour les écuries Red Bull Racing et AlphaTauri. Par ailleurs, des employés de Honda Racing Development UK rejoindront Red Bull Powertrains.

Une fois cette transition assurée, Red Bull et Honda ne rompront pas leurs liens pour autant. Un accord a été signé autour de plusieurs axes, parmi lesquels le développement des jeunes pilotes, des initiatives marketing et des synergies autour d'autres disciplines en sports mécaniques. Le Red Bull Junior Team et Honda Formula Dream Project seront partenaires avec l'objectif de faire émerger de nouvelles générations de pilotes japonais au plus haut niveau du sport automobile.

"La collaboration de Red Bull avec Honda a rencontré beaucoup de succès et, tandis que notre partenariat en Formule 1 change, aucun de nous ne souhaite que ce soit la fin de l'histoire", explique Christian Horner, directeur de Red Bull. "Nous sommes très heureux que nos ambitions et notre passionnant projet Red Bull Powertrains soient fortement soutenus en 2022 par Honda, techniquement et opérationnellement. Cela permettra d'assurer à Red Bull la transition en douceur vers le statut de constructeur de châssis et de moteur."

"C'est également enthousiasmant que notre collaboration avec Honda s'étende à diverses formes d'activités sportives, du développement des pilotes à d'autres disciplines, et même au-delà du sport. Cette partie de l'aventure de Honda en Formule 1 touche à sa fin, mais ensemble, nous nous lançons dans un nouveau projet fascinant."

Lire aussi :

partages
commentaires
Pérez n'a "aucun doute" sur sa capacité à redresser la barre
Article précédent

Pérez n'a "aucun doute" sur sa capacité à redresser la barre

Article suivant

L'équipage de la voiture médicale positif au COVID-19

L'équipage de la voiture médicale positif au COVID-19
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021