Le tandem Red Bull-Honda pourrait enthousiasmer le Japon

partages
commentaires
Le tandem Red Bull-Honda pourrait enthousiasmer le Japon
Par : Basile Davoine
11 oct. 2018 à 14:30

Au-delà de l'aspect sportif, Red Bull pense pouvoir provoquer un enthousiasme considérable autour de son écurie au Japon à partir de l'année prochaine, avec l'arrivée de Honda comme motoriste à la place de Renault.

Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13, dans le garage
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Des fans de Toro Rosso saluent Brendon Hartley, Toro Rosso STR13, et Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13, sur la grille
Dr Helmut Marko, consultant Red Bull Motorsport
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Christian Horner, Team Principal, Red Bull Racing, en conférence de presse
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, et Max Verstappen, Red Bull Racing, sur le podium
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14

Le week-end dernier, le Grand Prix organisé à Suzuka a donné un premier aperçu aux dirigeants de la firme autrichienne, puisque les couleurs de Toro Rosso étaient arborées en nombre par les fans japonais. L'écurie italienne se présentait pour la première fois au pays du soleil levant avec une unité de puissance Honda.

Pour cette course à domicile, le motoriste nippon avait d'ailleurs lancé sa dernière évolution en date, qui a permis à Brendon Hartley et Pierre Gasly de prendre la sixième et la septième place en qualifications. Les deux pilotes ont en revanche terminé hors des points le dimanche.

"C'est très encourageant", constate Helmut Marko, consultant spécial de Red Bull, auprès de Motorsport.com. "Nous avons été si bien accueillis au Japon. Vous imaginez si nous commençons à gagner ? En étant aux avant-postes, je pense que ce serait énorme. Nous sommes vraiment optimistes pour l'année prochaine avec un moteur différent. Nous avons ce qu'ils pouvaient faire ici en qualifications."

Lire aussi :

Red Bull a soif de Vmax

Les progrès importants de l'unité de puissance Honda à Suzuka ont contribué à cet optimisme ambiant dans le giron Red Bull, où l'on ne cache plus depuis des mois l'impatience à se défaire définitivement de Renault.

"Tout au long du week-end, mais aussi en Russie, nous avons suivi de très près les progrès", confirme le directeur de Red Bull Racing, Christian Horner. "C'est génial de les voir faire de réels pas en avant. Nous sommes très enthousiastes quant aux progrès qu'ils réalisent, et bien sûr nous avons énormément d'espoirs en vue de 2019. On peut voir que la vitesse de pointe avec la voiture n'est pas bonne, et c'est là que nous espérons être davantage dans le jeu l'année prochaine, grâce à cette relation avec Honda."

Tandis que les dirigeants de Red Bull se montre dithyrambiques avec Honda, Pierre Gasly se montre plus mesuré. Le Français rejoindra l'écurie de Milton Keynes l'an prochain aux côtés de Max Verstappen, et a l'avantage de déjà utiliser le moteur japonais chez Toro Rosso cette saison.

"Ce seront des voitures différentes, alors nous devons patienter et voir quel package nous aurons", insiste le Français. "Red Bull fait toujours des voitures très rapides, et leur châssis est généralement connu pour ça. Je pense qu'avec les progrès de Honda, les étapes qu'ils franchissent actuellement, nous pourrions vraiment être dans une bonne position. Nous verrons dans six mois. Beaucoup de choses peuvent se passer. Je ne veux pas trop y penser pour le moment."

Propos recueillis par Adam Cooper   

Article suivant
Vidéo - Cette semaine dans l'Histoire du sport auto

Article précédent

Vidéo - Cette semaine dans l'Histoire du sport auto

Article suivant

Russell : "Il manque au moins deux équipes en F1"

Russell : "Il manque au moins deux équipes en F1"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Pierre Gasly
Équipes Red Bull Racing Boutique , Toro Rosso Boutique
Auteur Basile Davoine