Red Bull et Honda surpris d'avoir gagné avant Ferrari

C'est à la surprise générale que Max Verstappen a remporté le Grand Prix d'Autriche... y compris au sein de sa propre écurie !

Red Bull et Honda surpris d'avoir gagné avant Ferrari

Sur les huit premiers Grands Prix de cette saison 2018, Mercedes n'était pas invincible mais néanmoins invaincu, ayant remporté l'intégralité de ces courses – certes en étant sérieusement menacé par Ferrari à Bahreïn et à Montréal.

Lire aussi :

Pendant ce temps, l'association Red Bull-Honda faisait ses premiers pas, avec d'excellents résultats de Max Verstappen, qui se classait toujours entre la troisième et la cinquième place sous le drapeau à damier. Cependant, le déficit de performance pure était évident, s'élevant en moyenne à 0"774 par rapport à la pole position.

"Nous nous attendions à un meilleur début de saison", reconnaissait Masashi Yamamoto, directeur général de Honda F1, auprès de Motorsport.com en France. "Mercedes a progressé et ils n'ont aucune faiblesse. Un bon châssis, un bon moteur, de bons pilotes, un bon management : presque parfait. Nous ne nous attendions pas vraiment à une telle amélioration du côté de Mercedes."

Or, en Autriche, Verstappen s'est intercalé entre les Mercedes en qualifications et n'était qu'à quatre dixièmes de la pole position de Charles Leclerc ; tandis que les Flèches d'Argent ont dû lever le pied en course, en raison d'une surchauffe moteur, la Red Bull était particulièrement rapide, et Verstappen est parvenu à chiper la victoire à Leclerc au 69e des 71 tours grâce à un dépassement musclé.

Lire aussi :

Lorsqu'il lui est demandé s'il est surpris d'avoir gagné avant Ferrari, Christian Horner, directeur de Red Bull Racing, répond : "Si vous aviez dit ça il y a quelques courses, absolument. Max était le dernier à avoir gagné une course [à part Mercedes], au Mexique [en 2018] ; il est le premier à battre Mercedes cette année, c'est un véritable exploit."

"Après la France, si vous m'aviez demandé si nous allions gagner en Autriche, je me serais contenté d'un podium. J'aurais été reconnaissant pour un podium."

Honda a lancé une évolution moteur lors de la course précédente au Paul Ricard, mais ce n'est pas pour autant que la marque nippone s'attendait à un tel résultat. "Lors des courses précédentes, on a vu des Mercedes très fortes", souligne Toyoharu Tanabe, directeur technique de Honda F1. "Parfois, nous nous battions avec Ferrari, mais là, nous avons montré les meilleures performances. Je suis un peu surpris."

Propos recueillis par Scott Mitchell

partages
commentaires
Newey s'offre une nouvelle pige en compétition

Article précédent

Newey s'offre une nouvelle pige en compétition

Article suivant

Ricciardo : "McLaren a le type de package que nous recherchons"

Ricciardo : "McLaren a le type de package que nous recherchons"
Charger les commentaires
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021