Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
45 jours
09 mai
Prochain événement dans
63 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
94 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
101 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
119 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
136 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
150 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
178 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
185 jours
12 sept.
Course dans
192 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
206 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
210 jours
10 oct.
Course dans
220 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
234 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
241 jours
07 nov.
Course dans
248 jours

Red Bull préfère ignorer les rumeurs liant Verstappen à Mercedes

En dépit des rumeurs intensifiées par la signature d'un contrat d'un an entre Lewis Hamilton et Mercedes, Red Bull assure ignorer les spéculations sur un possible départ de Max Verstappen vers la marque à l'étoile.

Red Bull préfère ignorer les rumeurs liant Verstappen à Mercedes

Longtemps dernier pilote sans contrat officiel pour la saison 2021, Lewis Hamilton a finalement prolongé son bail chez Mercedes mais d'une année seulement. Il arrivera donc à son terme à la fin de la campagne à venir, tout comme celui de son équipier Valtteri Bottas, une situation qui a inévitablement ravivé les rumeurs déjà présentes concernant l'identité des pilotes qui mèneront la barque de Mercedes à l'avenir.

Deux noms reviennent avec insistance : d'abord la voie logique de la promotion interne, avec un George Russell dont la cote a particulièrement grimpé suite à son intérim convaincant au volant de la W11 lors du Grand Prix de Sakhir. Et puis une voie externe, avec l'attrait naturel et historique que Mercedes peut avoir pour Max Verstappen, actuellement leader de Red Bull.

Lire aussi :

Pour le Néerlandais, la donne est semble-t-il plus compliquée car il a signé avec son écurie un contrat courant jusqu'en 2023. Toutefois, la première mèche est venue de l'intérieur puisque Christian Horner, le directeur de Red Bull Racing, a déclaré : "Je suis sûr que si Lewis décide d'arrêter, Max sera naturellement le pilote au sommet de la liste."

Quand Motorsport.com lui a demandé, dans le cadre d'un entretien exclusif, s'il avait la moindre inquiétude concernant les rumeurs liant Verstappen et Mercedes, Horner a répondu : "Je pense que je suis là depuis trop longtemps pour beaucoup m'inquiéter de ce que les autres font. Le plus important pour nous est de nous préoccuper de ce que nous faisons."

"Et il est immensément important pour nous-mêmes, et évidemment pour Max, de bâtir sur le potentiel que nous avons démontré, c'est notre objectif. Donc je n'accorde pas vraiment beaucoup d'attention aux spéculations. [L'idée] c'est : 'Nous devons contrôler les choses qui sont entre nos mains et il faut maximiser notre propre performance'. C'est notre objectif combiné pour cette année."

Lire aussi :

En 2020, Red Bull a remporté deux Grands Prix, dont l'ultime manche de la saison avec Verstappen, qui avait la veille signé la seule pole de la RB16 l'an passé. Cette victoire avait toutefois un goût particulier car, si l'écurie autrichienne a fait le choix de développer sa monoplace tout au long de la saison, Mercedes a au contraire rapidement décider de l'abandonner.

S'exprimant sur le travail effectué à Milton Keynes depuis, Horner d'expliquer : "L'hiver a été intense, avec toute la situation liée au COVID également. Il y a eu du travail. L'équipe a fait du super boulot pour faire face aux défis rencontrés. Globalement, je pense que nous sommes dans une forme acceptable. Je pense que nous avons été aidés par le fait qu'il y a un large pourcentage de règles qui sont maintenues, ce qui est inhabituel."

Il a fallu notamment composer avec les mesures de confinement décidées par la Grande-Bretagne pour lutter contre la pandémie. "Nous avons eu de la chance, nous avons eu très peu de gens infectés par le coronavirus. Et nous avons aussi de la chance d'avoir un grand site sur lequel nous pouvons disperser les gens."

"Mais, bien entendu, il y a eu une combinaison, en cela que la fonction de fabrication est restée largement intacte et que les fonctions de design et de soutien ont soit fonctionné sur la base d'une rotation, soit sur la base du télétravail."

partages
commentaires
Red Bull compte sur une meilleure corrélation pour battre Mercedes

Article précédent

Red Bull compte sur une meilleure corrélation pour battre Mercedes

Article suivant

La Red Bull RB16B révélée au grand jour

La Red Bull RB16B révélée au grand jour
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Max Verstappen
Équipes Red Bull Racing , Mercedes
Auteur Fabien Gaillard
Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021
Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon Prime

Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon

Apparues en 2003 en Formule 1, les qualifications sur un tour suscitèrent controverse et bricolage absurde. Pourtant, elles auraient pu faire la part belle à quelques principes malheureusement vite oubliés.

Formule 1
21 févr. 2021