Red Bull / Infiniti : Pourquoi ça marche

Jerez, G

Jerez, G.N. - Les fans de F1 se sont habitués à voir le pourpre d’Infiniti prendre la part belle sur l’identité visuelle Red Bull Racing habituellement bleu marine. Le constructeur automobile japonais, encore peu implanté sur nos marchés locaux, mais aux ambitions élevées, vise le segment premium ; autrement dit, le jeune cadre dynamique aisé, à la recherche d’élance et de sportivité.

Infiniti s’est initialement lié à Red Bull Racing en tant que sponsor titre pour une durée de quatre ans. La marque a développé une solide relation avec l’équipe Championne du Monde, notamment par le biais d’une participation de Sebastian Vettel sur des projets de recherche et développement, et en donnant son patronyme à des modèles routiers (FX Sebastian Vettel). Nombre de journée média des pilotes titulaires sont consacrées à la firme japonaise, qui parvient à faire oublier dans de nombreux pays hors de l’Hexagone que le team imbattable depuis quatre saisons est propulsé par Renault. Le tout, grâce à une communication agressive se basant sur la vieille légende du transfert de technologie F1/autos de production.

Aussi bien en piste qu’en dehors, la relation mutuelle satisfait pleinement Johan de Nysschen, Président d’Infiniti. « En tant que sponsor titre, Infiniti Red Bull Racing va nous aider à gagner encore plus d’exposition mondiale pour mettre en valeur notre marque, nos produits et notre technologie », se satisfait-il.

Infiniti est l’atout luxe de Nissan. La marque fait donc partie de l’Alliance Renault et se positionne contre son grand rival asiatique Lexus, propriété de Toyota. Du fait de l’utra-positionnement de Renault en monoplace (FR 2/0, FR3.5, GP2, etc), Infiniti se devait de trouver sa niche sans perturber la maison mère.

Ces dernières années, Infiniti a réalisé un gros effort de recherche technologique en lançant un programme sur le long-terme, visant à asseoir la marque sur le créneau luxe. Un positionnement à contrecourant de l’ère du temps, avec des modèles sportifs mettant avant tout en avant la performance, et non l’ecoresponsabilité. Un positionnement également bien loin de celui de Renault-Nissan, dont la stratégie passe par des modèles électriques ou hybrides comme la LEAF, la Zoe ou le Twizy.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités