Red Bull - "La Malaisie physiquement, c'est chaud"

La tournée asiatique de la F1 se poursuit avec l'arrivée en Malaisie, une autre piste où chaleur et humidité pourront jouer un rôle, avec pour la première fois depuis 2000 un Grand Prix qui se disputera en fin de saison.

Red Bull - "La Malaisie physiquement, c'est chaud"
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing sur le podium
Max Verstappen Red Bull Racing RB12
Max Verstappen Red Bull Racing RB12
Max Verstappen Red Bull Racing
Max Verstappen Red Bull Racing
Max Verstappen Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo Red Bull Racing

Singapour n'a pas été une sinécure pour les pilotes avec son climat et son circuit exigeants. Sepang est du même tonneau même si le vent plus présent et la course est moins longue.

Malgré tout, il s'agira d'un défi physique de plus pour les pilotes alors que la fin de saison se approche à grandes enjambées. Une fin de saison lors de laquelle la lutte entre Red Bull et Ferrari pour la seconde place des constructeurs va trouver son épilogue.

"J’aime les courses séparées d’une semaine", explique Daniel Ricciardo en référence à l'enchaînement Malaisie-Japon des deux week-ends à venir. "La Malaisie, physiquement, c’est chaud. Nous allons habituellement là-bas au début de la saison, donc ça va être intéressant d’y aller maintenant avec beaucoup plus de développements sur la voiture et de voir comment sont les performances."

Les conditions climatiques sont toujours un paramètre important car elles peuvent purement et simplement être dantesques, au point de faire s'arrêter la course très tôt, comme en 2009 ou en 2012. "J’ai vérifié la météo et ça semble très constant toute l’année donc ça ne devrait pas beaucoup changer, mais Sepang a été re-surfacé donc ça pourrait être intéressant pour la durée de vie des pneus."

Du coté de Max Verstappen, après un GP de Singapour assez décevant, il retrouve une piste qu'il apprécie. "En Malaisie, c’est très humide et très chaud, un peu comme Singapour. J’aime le circuit de Sepang, c’est assez cool."

"Il a une belle combinaison de virages rapides aux virages 5 et 6 et de bonnes opportunités de dépassement au virage 9. La météo peut varier aussi. Nous pouvons avoir quelques gros orages, mais ensuite la piste peut sécher très rapidement en raison des hautes températures."

partages
commentaires
Pérez - McLaren, un "immense coup dur pour ma carrière"
Article précédent

Pérez - McLaren, un "immense coup dur pour ma carrière"

Article suivant

Heineken - Pourquoi pas des GP à Hô-Chi-Minh-Ville ou Las Vegas ?

Heineken - Pourquoi pas des GP à Hô-Chi-Minh-Ville ou Las Vegas ?
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021