Red Bull - La restructuration de Renault porte ses fruits

Red Bull Racing estime que la restructuration des opérations de Renault en Formule 1 porte ses fruits. L’écurie autrichienne attend d’ailleurs avec impatience les progrès qu’apportera la version B du moteur Renault, rebadgé TAG Heuer.

Red Bull - La restructuration de Renault porte ses fruits
Christian Horner, Red Bull Racing, Team Principal sur la grille
Christian Horner, Team Principal Red Bull Racing lors de la conférence de presse
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12 et Rio Haryanto, Manor Racing MRT05
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB12 passe Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid dans les stands
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12 sur la grille
Daniil Kvyat, Red Bull Racing avec le Dr Helmut Marko, Consultant Red Bull Motorsport sur la grille
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB12 et Felipe Massa, Williams FW38 en lutte pour une position
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB12 bloque ses roues au freinage
Christian Horner et Helmut Marko

Les performances des Red Bull RB12 en ce début de saison sont meilleures qu’espérées, à tel point que l’écurie espère rouler régulièrement dans le peloton de tête après la mise en service de la version B du V6 turbo hybride, annoncée pour le Grand Prix du Canada à Montréal, en juin.

On se souvient qu’à cette date l’an dernier, les relations étaient très tendues entre Red Bull Racing et son motoriste. Aujourd’hui, Christian Horner, patron de Red Bull Racing, est plutôt satisfait de la situation et avoue avoir hâte de découvrir la plus récente version du V6 français.

"Selon moi, les ingénieur de Viry-Chatillon ont effectué du très bon travail sur l’unité de puissance l’hiver dernier", déclare Horner à Motorsport.com. "Je crois que la restructuration a commencé à porter ses fruits. Ils savent désormais qui dirige et dans quelle direction aller. La stratégie est claire. Je suis certain que des progrès ont été effectués au cours de l’hiver dernier. Mais j’attends la version B avec beaucoup d’espoir. Si elle produit ce qu’elle est supposée produire, alors nous devrions être encore plus compétitifs."

Une nouvelle relation

Horner croit aussi qu’en plus d’une amélioration technique du moteur, la nouvelle relation avec Renault, grâce à la nouvelle identification du V6, a profondément aidé à calmer les esprits. Le Britannique précise que la situation calme et stable, ainsi que l’absence de "jeux politiques", ont beaucoup aidé à assainir les relations entre les deux clans.

"Je crois que tout le monde dans l’équipe a travaillé sans relâche. Tout le monde a maintenu la pression et a effectué un travail formidable", poursuit Horner. "Il est évident que la confirmation du moteur 2016 a eu lieu très tard l’an dernier, mais les choses se sont mises en place depuis. La réorganisation de la structure de Renault et sa décision de poursuivre en F1 permettent à cette nouvelle relation avec le moteur, désormais connu sous le nom de TAG Heuer, de fonctionner correctement. Cela permet aux ingénieurs de travailler sur la technologie du moteur et non plus sur des frictions commerciales."

Amélioration du châssis

La place d’une Red Bull en première ligne au Grand Prix de Chine démontre le potentiel de cette monoplace. Les deux pilotes, Daniel Ricciardo et Daniil Kvyat, sont optimistes pour la suite de la saison.

Parlant de la voiture, Horner affirme : "Je crois que la voiture de l’an dernier était assez efficace, et celle-ci en est une bonne évolution. Elle n’a plus certains défauts de l’ancienne. L’équipe de design a effectué du très bon travail et c’est réconfortant de constater que l’équipe travaille aussi efficacement."

Il reste trois Grands Prix à disputer avant de voir arriver la version B du moteur TAG Heuer. Horner croit néanmoins que ses Red Bull pourront créer quelques surprises d’ici-là : "Avec ses 21 courses, la saison est très longue. Au cours de la seconde moitié de la saison, nous espérons resserrer l’écart qui nous sépare des leaders."

partages
commentaires
John Booth rejoint Toro Rosso comme directeur de course

Article précédent

John Booth rejoint Toro Rosso comme directeur de course

Article suivant

Barrichello - "Je ne me souviens pas avoir porté le cercueil de Senna"

Barrichello - "Je ne me souviens pas avoir porté le cercueil de Senna"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing
Auteur Jonathan Noble
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021